www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67)

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives ACTIONS  / Agenda 2010/2011  / Actions  / Autres actions 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
26 mai 2011

Vendredi 20 mai 2011, 8h : Les parents bloquent l’entrée de l’Ecole Elémentaire Karine.

JPG - 68.3 ko
Blocus à l’EE Karine, STRASBOURG

"MALENTENDU OU BATAILLE GAGNEE AU CADENAS ?" Comme le titraient les DNA le samedi 21 mai... on peut se le demander !!

Le vendredi 20 mai, une cinquantaine de parents d’élèves ont bloqué l’entrée de l’Ecole Elémentaire Karine à Hautepierre, empêchant ainsi les élèves de rejoindre leur classe. Ils protestaient contre la suppression d’un poste d’enseignant à la rentrée.

Les représentants des parents d’élèves de l’EE Karine, indépendants, avaient préparé cette action minutieusement et avaient averti tous les autres parents des élèves de l’école : un accueil était même prévu pour surveiller les quelques enfants présents jusqu’à l’heure de la cantine...

En présence de l’IEN Adjoint (M. Ladaique), de l’IEN de Strasbourg 5 (M. Arlen), de l’Adjoint au Maire et Conseiller Général de la circonscription (M. Oehler), du Directeur de l’école (M. Lauck) et de toute l’équipe enseignante, les parents élus ont pu exposer leurs inquiétudes et en particulier celle de l’annonce d’une suppression de poste pour la prochaine rentrée (Cf le Compte rendu du CTP ICI).

L’administration évoque très rapidement un malentendu portant sur la répartition entre postes spécialisés ou non... Toujours est-il qu’en fin de discussion, les parents élus sont enfin en possession d’un document écrit signé par M. Ladaique, M. Arlen et M. Oehler, attestant que 13 postes seront bien attribués à l’école élémentaire Karine pour la rentrée prochaine (11 classes + 1 poste de maître E pourvu + 1 poste de maître E à pourvoir).

Les parents n’ont malheureusement pas obtenu de réponse concluante concernant leurs deux autres inquiétudes (création d’une CLIN, accueil des enfants handicapés à l’école)...

Les parents satisfaits de leur entrevue décident de lever le blocage et restent toutefois persuadés qu’il ne s’agissait en rien d’un malentendu et que c’est bien leur action qui a permis de sauver ce poste.

Comme quoi, qui ne tente rien n’a rien !!

 

8 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67), tous droits réservés.