www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / ARCHIVES CARRIERE  / CARRIERE 2011/2012  / Traitement, Indemnités, Primes 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
21 février 2012

Salaires des enseignants : un rapport de la commission européenne montre du doigt deux pays, la Grèce et la… France ! Février 2012

Seuls les salaires statutaires des enseignants français et grecs n’ont pas progressé en dix ans (rapport de la commission européenne).

« Dans la plupart des pays européens, la majorité des enseignants actuellement employés ont plus de 40 ans. En Allemagne, Italie et Suède, près de la moitié des enseignants de primaire sont âgés de plus de 50 ans, et dans le niveau supérieur cet âge est le plus fortement représenté dans presque tous les pays européens. Cette situation pourrait entraîner une pénurie d’enseignants », indique le rapport « Éléments clés sur l’éducation en Europe 2012 », rendu public par la Commission européenne le 10 février 2012.

FORMATION INITIALE

La Commission européenne enjoint les pays de la zone à faire des « efforts afin de rendre la profession enseignante plus attractive. » « Dans le cadre du processus de Bologne, le degré de qualification minimum et la durée de la formation des enseignants a évolué. Dans la plupart des pays, le niveau licence (bachelor) est le niveau minimum actuel requis pour devenir enseignant dans le primaire et pré-primaire. Pour les futurs enseignants de primaire, la qualification minimum a augmenté, et dans dix pays - République tchèque, Allemagne, Estonie, France, Portugal, Slovénie, Slovaquie, Finlande, Icelande et Croatie - un master est désormais requis.

RÉMUNÉRATION

Selon ce document, dans tous les pays européens, en valeur absolue, le salaire des enseignants a augmenté - parfois de plus de 40 % - durant la dernière décennie mais ces augmentations n’ont pas toujours été suffisantes pour permettre aux enseignants de conserver leur pouvoir d’achat.

« Dans tous les pays européens - à l’exception de la Grèce et de la France - les salaires statutaires en prix constants ont progressé durant la dernière décennie, tant dans le premier que dans le second degré. Dans 20 pays, une hausse considérable de 20 % des salaires en valeur absolue a été enregistrée dans les premier et second degrés. De telles augmentations s’observent dans le premier degré en Islande et dans le second degré en Espagne. »

« Au Danemark (dans le premier degré), en Allemagne, Italie, aux Pays-Bas, Autriche, Portugal, Finlande, Suède, et au Royaume-Uni (Angleterre, Pays de Galle et Irlande du Nord), les salaires des enseignants ont permis aux enseignants de conserver un pouvoir d’achat similaire à celui de 2000. »

« Pour un large groupe de pays, un effort considérable a été fait pour garder les salaires enseignants au moins à leur niveau de 2009. C’est le cas au Royaume-Uni, qui a augmenté les salaires des enseignants de 2,3 % en 2009-2010 et en 2010-2011 malgré le gel des salaires en vigueur dans d’autres secteurs publics. En Écosse, les salaires enseignants ont vu leur traitement augmenter en 2009 de 2,5 % et en 2010 de 2,4 %. En avril 2011, un gel des salaires est entré en vigueur pour une durée de deux ans. »

 

22 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.