www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives Ecole et société  / Faits d’Actualité, Positions du SNUipp et de la FSU 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
18 avril 2012

Rencontres dans le cadre de la campagne pour les élections présidentielles. Avril 2012

Dans le cadre de la campagne pour les élections présidentielles, des rencontres ont eu lieu avec les équipes de différents candidats. C’est ainsi que la FSU ou le SNUipp ont eu l’occasion de rencontrer à leur demande les responsables des questions éducatives du Front de gauche, du Parti socialiste, du Modem. De même, nous avons été invités à des tables rondes à l’initiative de Europe Ecologie-LesVerts, du Modem.

De façon publique, la FSU ou le SNUipp se sont adressés aux différents syndicats pour porter leurs revendications pour l’école, les élèves et les personnels. Le Snuipp a fait parvenir à chacun d’entre eux la semaine passée une lettre d’interpellation accompagnant le triptyque réactualisé à lire ici.

Les rencontres se poursuivent. Après la FSU la semaine passée, le SNUipp a eu en début de semaine une nouvelle rencontre avec Vincent Peillon (PS) responsable éducation et jeunesse dans l’équipe de campagne de François Hollande. Ce dernier a rappelé ce que pourrait être leurs deux grandes premières mesures : une loi de finance rectificative au budget 2012 (collectif budgétaire) et une sur l’école soumises au vote à la nouvelle assemblée. Vincent Peillon a réaffirmé que les questions d’éducation seraient une grande priorité pour l’année 2012. Des phases de discussions seraient programmées avec les organisations syndicales durant l’été (loi d’orientation et de programmation) puis au cours de l’année scolaire 2012. Il a rappelé que la reconstruction de la formation des enseignants, le métier d’enseignant, et les rythmes seraient les dossiers qui pourraient être travaillés avec les partenaires syndicaux. La question salariale intégrerait ces dossiers.

De fait, sur ces points, sans connaître les résultats des élections et avant toute concertation, il n’y a aucun arbitrage définitif mais des principes :
- Pour le rapport avec les syndicats : le dialogue et la transparence ;
- Pour la formation : pré-recrutements, cadrage national notamment avec la mise en place des écoles supérieures qui seraient chargées de former tous les futurs enseignants ;
- Pour le métier d’enseignant : l’amélioration des conditions de travail et de l’attractivité du métier ;
- Pour les rythmes : l’intérêt des enfants et notamment les plus défavorisés et la recherche du consensus des acteurs.

Pour sa part, à partir de son courrier d’interpellation, le SNUipp a porté à nouveau ses propositions pour l’école. Il a insisté sur la nécessité de prendre des mesures d’urgence pour la rentrée 2012 : recrutements d’enseignants supplémentaires en plus des 5 000 programmés pour l’instant au concours PE, mais aussi revenir sur un certains nombre de dispositifs mis en place depuis 5 ans. Nous avons notamment cité le LPC, les évaluations CE1/CM2 mais aussi l’aide personnalisée en rappelant l’enquête que nous venons de lancer.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.