www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Métier  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 novembre 2012

Temps de travail : les directeurs d’école mènent une "double vie" ! Le ministre annonce l’ouverture de discussions début 2013.

Environ « 43h00, c’est en moyenne le temps hebdomadaire que les enseignants du primaire consacrent à l’ensemble de leurs activités professionnelles. » Tel est le résultat d’une « enquête flash », menée par le SNUipp-FSU du 22 au 25 octobre, à laquelle « plus de 30 000 enseignants des écoles » ont répondu .

« DOUBLE VIE » DES DIRECTEURS D’ÉCOLE

« Les directrices et directeurs d’école, mènent une forme de ’double vie’ ». « Tout en étant le plus souvent chargés de classe et donc astreints au temps de préparation, ils gèrent aussi l’animation de l’équipe, la planification de l’occupation des locaux, la collecte, le tri et la diffusion des informations institutionnelles, la relation avec les élus et les partenaires… »

Selon notre enquête, les directeurs d’école consacrent par semaine :
- 27h au temps de service institutionnel
- 10h39 à la préparation de la classe
- 2h17 à un temps informel entre enseignants
- 2h12 aux rencontres avec les parents et les partenaires
- 1h55 aux réunions d’équipe

Pour le SNUipp-FSU, « le temps de décharge actuellement attribué pour remplir toutes ces missions étant loin de suffire ». « Les discussions les concernant, annoncées par le ministre pour début 2013, devront être l’occasion de repenser leur charge de travail, leurs responsabilités, les conditions pour y faire face (formation, temps de décharge, aide..) et une véritable reconnaissance de leurs missions ».

Direction d’école : ouverture de discussions confirmée

Lors d’une intervention à l’Assemblée Nationale, le ministre de l’Éducation Nationale a abordé la question de la direction d’école. Comme annoncé mardi 23 octobre, suite aux séances de négociations avec le SNUipp-FSU, il a confirmé l’ouverture de discussions sur le dossier de la direction d’école. Le ministre a ouvert quelques pistes pour les débats à venir :
- la question de la charge de classe : "Il faut du temps pour accomplir mieux les missions, sans cesse plus complexes et diverses" ;
- la question de l’aide administrative : "nous aurons à apporter des réponses en termes directement quantitatifs" ;
- la question de la reconnaissance : la formation continue et "peut-être une certification ou une reconnaissance qui pourrait justifier un certain nombre d’évolutions indemnitaires" ;
- la question du statut : "les syndicats sont attachés à un statut non hiérarchique" du directeur. "C’est la tradition de l’école primaire française". Par ailleurs, il a évoqué la problématique du statut des écoles en précisant que ce dossier amenait à des oppositions importantes.

Depuis des années, le SNUipp-FSU demande la réouverture du dossier de la direction et du fonctionnement de l’école. Nous actons positivement ces annonces et porterons dans ces discussions les revendications des personnels pour une amélioration de leurs conditions de travail et une meilleure reconnaissance dans l’accomplissement de leurs missions : amélioration des conditions de décharge, reconnaissance par une amélioration des rémunérations et par une formation spécifique, création d’un véritable métier d’aide administrative pérenne et qualifiée.

 

27 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.