www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / ARCHIVES CARRIERE  / CARRIERE 2012/2013  / Traitement, indemnités, primes 2012/2013 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints

7 février 2013

Journée de carence, Salaires des fonctionnaires toujours gelés... Février 2013

Le point d’indice des fonctionnaires gelé depuis 2010 ne connaîtra pas d’augmentation en 2013. La ministre de la fonction publique a lancé un "cycle de négociations" qui s’annonce très compliqué avant même d’avoir commencé.

Rien, la ministre de la fonction publique n’aura rien annoncé en faveur des salaires des fonctionnaires pour 2013. Jeudi 7 février, en présence des organisation syndicales, elle lançait l’ouverture d’un "cycle de négociations sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations" avec un premier point d’étape prévu en juin. Des discussions qui selon elles devront conduire à réformer le système actuel des grilles indiciaires. Dans l’immédiat il n’y aura pas de revalorisation du point d’indice gelé depuis bientôt trois ans au nom de la réduction des déficits publics, sa dernière revalorisation de 0,5% datant de 2010. Cependant, la ministre a annoncé des mesures « immédiates » en faveur des agents de catégories C qui perçoivent les plus basses rémunérations. Ils pourront accéder au huitième échelon alors que jusqu’ici le nombre d’agents y accédant était limité par quotas. 126 000 agents environ devraient être concernés en 2013.

Rien de neuf pour les enseignants du primaire

Cette rencontre n’a pas apporté d’éléments nouveaux quant à la situation particulière des enseignants du primaire. Cette dernière pourrait faire l’objet de discussions avec le ministère de l’éducation nationale qui envisagerait notamment la création d’une prime de 400€. Le SNUipp qui a demandé un agenda au ministre pour fixer les priorités pour l’école, parmi lesquelles celle de la revalorisation salariale, réitère son appel au ministre. Rappelons que recrutés à BAC + 5, les PE perçoivent 1 660 euros par mois en débutant, et 2 132 euros mensuels au bout de 15 ans de carrière. En Allemagne, souvent érigée en modèle, les enseignants débutent à 2 500 euros nets puis 3 200 euros après 15 ans. En outre, les PE bénéficient d’un faible taux d’indemnités et voient leur carrière progresser plus lentement que dans tous les autres corps de la fonction publique. Au final, un gardien de la paix recruté à « BAC + 2 » gagne 2329 euros au bout de 15 ans.

Rien ne change pour la journée de carence.

Pour l’instant rien ne change, la journée de carence n’est pas supprimée. Nous rappelons que cette disposition pénalise durement les agents de la Fonction publique. L’exercice quotidien du métier les expose tout particulièrement aux risques de contagion, notamment dans les périodes d’épidémies saisonnières. De plus, dans une profession largement féminisée, les arrêts de travail liés à la grossesse avant le début du congé de maternité seront également plus pénalisants qu’ailleurs. Le SNUipp-FSU demande encore qu’un travail sérieux soit mis en oeuvre sur les conditions de travail et le renforcement de la médecine de prévention dans le cadre, notamment, de la médecine du travail.

 

15 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.