www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67)

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / L’école et ses adultes : Droits, Débats...  / Elections professionnelles  / Elections 2005 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
28 février 2008

Pourquoi voter SNUipp ? Décembre 2005

Se donner les moyens de réussir l’école

oui, mais comment ?

En revalorisant nos carrières

Le SNUipp revendique la reconstitution de carrière pour tous dès 2007, en traitant dans le même temps la situation des actifs n’ayant pas encore intégré le corps de PE par choix (15 ans de service actif, logement)et l’assimilation des pensions des instituteurs retraités.

Peu de collègues atteignent l’indice terminal 782, le SNUipp garde comme objectif l’obtention d’un corps cylindré et non plus pyramidal avec indice terminal accessible à tous.

Le SNUipp demande le maintien et l’entretien du parc de logements de fonction et leur attribution à des professeurs des écoles.

En revendiquant une école de qualité

Le SNUipp revendique une formation de qualité pour tous les professionnels de l’école.

Selon les données du Ministère de la fonction publique, les agents de l’Education Nationale bénéficieraient en moyenne de 20% de jours de formation en moins que les personnels des autres ministères.

Le SNUipp dénonce cette baisse de moyens : associée à des restrictions budgétaires toujours croissantes, à un manque de renouvellement des formateurs et à des stages répartis sur le mercredi et le samedi. L’inadéquation entre l’offre départementale et les demandes des personnels ne fait que s’accentuer et explique que les personnels limitent l’étendue de leurs demandes.

Le SNUipp tient à son école maternelle et revendique :

- aucune classe maternelle de plus de 25 élèves et 20 en ZEP/REP 15 en PS ;

- une vraie politique d’intégration des 2 ans : locaux adaptés, encadrement qualifié, rythmes adaptés ;

- l’intervention du RASED dès le cycle 1 ;

- le maintien de la spécificité de l’école maternelle (opposition aux fusions, au rattachement de la GS au CP.).

Le SNUipp revendique :

- des moyens pour l’accompagnement des équipes et des élèves par les personnels des RASED ;

- une véritable relance des ZEP : ni renoncement, ni stigmatisation mais scolarisation précoce de qualité, taille réduite des zones, stabilité des personnels, centration sur les apprentissages..

En améliorant nos conditions de travail

Travailler à plusieurs avec plus de maîtres que de classes : c’est la possibilité de structurer différemment le temps en présence des élèves, en donnant du temps pour la réflexion et ainsi mieux organiser la prise en charge collective de l’enseignement, et les difficultés des élèves.

Assurer le remplacement des collègues

Ne pas laisser réduire les frais de remboursement alloués aux remplaçants.

Et augmenter les enveloppes budgétaires pour tous les personnels qui sont amenés à se déplacer pour assurer leur mission

Avancer sur le dossier « direction et fonctionnement de l’école »

En prenant réellement en compte nos difficultés

Le métier d’enseignant n’est pas un métier comme les autres !

Le SNUipp est attaché à la prise en compte effective de la pénibilité du métier d’enseignant.

Il revendique :

- que les objectifs visés par le décret de mai 1982 modifié en 1995 portant sur un contrôle médical obligatoire régulier soient réellement atteints ;

- une augmentation des postes en réadaptation ;

- et contribue à faire évoluer les mesures de « seconde carrière » dans la fonction publique, en contrepartie à l’allongement des carrières.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67), tous droits réservés.