www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / L’école et ses élèves : Pédagogie, Programmes...  / Les rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
6 janvier 2014

Les rythmes à Strasbourg. Janvier 2014

Adieu l’école de la République, Bonjour l’école des régions !

L’exemple de Strasbourg est un aperçu de ce que sera l’école de demain. Strasbourg, après 1 an et demi de pseudo concertation où seuls des gens invités ou désignés ont pu faire part de leur avis, propose de choisir entre le mercredi et le samedi et trois scénarios et organise une enquête d’opinion menée du 3 au 17 décembre 2013.

Taux de participation 12%,

9% pour les parents (1412 familles sur 16477 consultées)

48% pour les enseignants (658 enseignants sur 1384 )

la « démocratie participative », s’est prononcée pour le pire, le scénario A !

Il a remporté 54% des suffrages plébiscité par 63% des familles. Les enseignants ont plutôt opté pour le scénario ). Le scénario A propose, en primaire comme en maternelle, de terminer la classe à 16h15 deux jours par semaine, et à 15h10 les deux autres jours. Entre 15h10 et 16h15, des activités seront proposées aux enfants, gratuites pour les parents. C’est le seul scénario qui proposait des activités pour les élèves de maternelle.

Pourquoi ce scénario est-il le pire ?

- des horaires de sortie en alternance (l’exemple parisien montre tout le bienfait que les élèves en retirent, et plus particulièrement les plus jeunes)
- La rupture du rythme veille/sommeil occasionnée par le week-end de deux jours qui engendre de la fatigue ne sera plus compensée par la pause du mercredi qui permettait de recharger les batteries).
- De plus l’absence de pause, le mercredi accentuera la fatigue des enfants (ceci a été dénoncée par les familles qui sont déjà confrontées aux nouveaux rythmes).
- deux journées de classe de 5h45 au lieu de 6h (peut-on parler d’allègement de la journée de classe).

La démarche de la mairie de Strasbourg est une démarche électoraliste où seul l’avis des parents était important (16477 parents contre 1384 enseignants). Les chiffres le prouvent, on choisit le scénario plébiscité par 889 parents. Faire son choix à partir de l’avis des conseils d’école ne leur convenait pas car là, la parole de l’enseignant à le même poids que celle d’un parent élu.

L’avis du SNUipp-FSU 67 : cette manipulation des rythmes scolaires sans moyens et sans ambition n’est que l’arbre qui cache la forêt des réformes de fond à venir. Notamment la réforme de notre statut. Déjà se profile à l’horizon l’annualisation de notre temps de travail. Le risque de glissement de nos missions de l’État vers les collectivités locales est réel.

Par conséquent, le décret doit être abandonné, les horaires scolaires encadrés nationalement avec des possibilités de dérogation partout où les conseils d’école en font la demande.

Le SNUipp-FSU67 invite tous les conseils d’école qui décideraient de faire d’autres propositions à se faire connaître (snu67@snuipp.fr ou : 03,90,22,13,15) : c’est le rapport de force que nous pourrons construire tous ensemble qui permettra aux spécialistes de l’éducation que nous sommes de nous faire entendre.

Les différents scénarii proposés

Scénario AScénario BScénario C
Démarrage de l’école 8h30
Pause déjeuner de 12h à 14h
Pour les écoles maternelles et élémentaires :
Deux jours par semaine, fin de classe à 16h15.
Deux autres jours, fin de la classe à 15h10 suivi d’une nouvelle activité éducative, facultative et gratuite jusqu’à 16h15
Démarrage de l’école 8h30
Pause déjeuner de 12h à 14h
Pour les écoles maternelles, fin de la classe à 15h 45 tous les jours.
Pour les écoles élémentaires, les journées sont identiques au scénario A.
Démarrage de l’école 8h30
Pause déjeuner de 12h à 14h
Pour les écoles maternelles, fin de la classe à 15h 45 tous les jours.
Pour les écoles élémentaires, fin de la classe à 15h45 suivi d’une activité éducative, facultative et gratuite jusqu’à 17h45 une fois par semaine.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.