www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / ARCHIVES CARRIERE  / CARRIERE 2015/2016  / Instances paritaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • Note de presse sur les prévisions des postes crées à la rentrée 2014
    PDF - 465.6 ko
    Télécharger

  • Tableaux de la répartition des postes par département
    PDF - 62.5 ko
    Télécharger
15 avril 2014

Rentrée 2014 : où iront les 2 355 postes créés ?

Communiqué de presse du SNUipp-FSU, Paris, le 14 avril 2014

Le SNUipp-FSU a mené l’enquête dans les départements afin de connaître comment était projetée la répartition, dans les écoles, des 2355 postes créés à la rentrée prochaine.

Tableau récapitulatif national des prévisions de répartition des postes créés :

Dotation globale officiellePostes prévus pour création de classes « Plus de maîtres que de classes »« Moins de 3 ans »Solde remplaçantsSolde RASEDAutres postesAllégement en REP +
2355970397141305,583,5287,5194

A ce stade, il est possible de dégager trois tendances concernant les créations de postes :
- Ouvrir des classes pour absorber la pression démographique ( 35 600 élèves supplémentaires sont attendus )
- Réabonder les postes pour diminuer le nombre d’élèves par classe, augmenter le nombre de remplaçants, recréer des dispositifs RASED, afin de compenser les pertes pédagogiques des suppressions de postes précédentes.
- Déployer les nouveaux dispositifs « plus de maitres que de classes », scolarisation des moins de trois ans, allégement de service en éducation prioritaire…

Nos remontées montrent que chaque département est contraint de favoriser l’un de ces 3 besoins souvent au détriment des autres.

Malgré les créations de postes, l’école primaire se réoxygène donc à toute petite dose. Une grande part des moyens supplémentaires est absorbée par la forte hausse démographique et pour tenter de contenir le nombre trop important d’élèves par classe qui est bien au-dessus des standards européens. Rattraper le retard accumulé au cours des dernières années, rénover la formation continue et déployer les nouvelles mesures pédagogiques pour aider les enseignants dans leur lutte contre l’échec scolaire devient donc une gageure. Ni remise en cause, ni même aucune pause dans la promesse des 60.000 créations de postes sur le quinquennat ne sont permises. Au contraire, il faut passer à la vitesse supérieure en matière d’investissement budgétaire pour traduire concrètement la priorité au primaire, d’autant que les rentrées 2014 et 2015 prévoient près de 70.000 élèves supplémentaires.

C’est aussi le message qui est actuellement délivré sur le terrain où des appels à des actions sont d’ores et déjà lancés (grèves souvent unitaires, rassemblements…)

• ACTIONS DEPARTEMENTALES DEJA PREVUES :
- Rassemblements : 18, 26, 31, 33, 39, 41, 42, 47, 51, 56, 66, 72, 83, 86
- Grève : 01, 02, 04, 11, 12, 32, 43, 45, 59, 72

Une carte des actions mise à jour régulièrement sera disponible sur le site du SNUipp-FSU.

PDF - 465.6 ko
Note de presse sur les prévisions des postes crées à la rentrée 2014
PDF - 62.5 ko
Tableaux de la répartition des postes par département

 

25 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.