www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67)

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / L’école et ses élèves : Pédagogie, Programmes...  / Les rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
7 mai 2014

Rythmes scolaires : la mairie de Strasbourg revoit sa copie...

La mairie de Strasbourg revoit sa copie… ce qu’en pense le SNUipp-FSU.

Le SNUipp-FSU 67 était invité à la mairie de Strasbourg ce mardi 6 mai avec d’autres organisations syndicales et des représentants de parents. Mme BUFFET, Adjointe au Maire chargée de la vie scolaire et des actions éducatives y présentait la nouvelle mouture des horaires scolaires pour la rentrée prochaine.

Faute de moyens financiers et humains, le scénario qui avait été entériné il y a un mois lors du CDEN a été retoqué dans le but de « simplifier les choses sans perdre de vue la qualité des activités péri-scolaires ». Le prochain CDEN entérinera donc les horaires suivants :
- Lundi-mardi-jeudi-vendredi : 8 h 30 – 12 h / 14 h – 15 h 45
- Mercredi matin : 8 h 30 – 11 h 3
0

Pour le SNUipp-FSU67, cette réforme sans moyens et sans ambition doit être suspendue. Sous prétexte de bien être des enfants, l’organisation du péri-scolaire devient essentielle, dictant sa loi à l’École : l’acquisition des savoirs et des connaissances est reléguée au second plan. Un comble pour la loi-phare de la « refondation de l’École » !

Pour que cette réforme ne s’applique pas, mobilisons-nous :

- en tant que salariés, parce cette réforme dégrade nos conditions de vie et qu’elle menace nos statuts ;
- en tant qu’enseignants, parce que cette réforme ne permettra en aucun cas une amélioration des conditions d’apprentissage de nos élèves ;
- en tant que citoyens, parce cette réforme continue le démantèlement du service public d’éducation et permettra, entre autres, le transfert des missions de l’État vers les collectivités territoriales ;
- en tant que parents d’élèves, parce que cette réforme accentue les inégalités entre les écoles riches et les écoles pauvres…

Le décret du 24 janvier 2013 doit être ré-écrit !

 

33 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67), tous droits réservés.