www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Carrière  / Mouvement  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
18 novembre 2016

GT bilan du mouvement 2016

Un groupe de travail sur le bilan du mouvement 2016 a eu lieu le mardi 8 novembre. Prochain GT bilan du mouvement aura lieu le 1er février à 14 heures. Il abordera plus spécifiquement les points relatifs à la circulaire. LE CTSD traitant de la carte scolaire sera très certainement avancé à fin janvier, à cause des élections.

Les décisions prises lors de ce groupe de travail devront être entérinées lors d’une CAPD.

Statistiques :

  En 2013, 30.24% des participants au mouvement ont eu une affectation à titre définitif.
  En 2014, 23.80% des participants au mouvement ont eu une affectation à titre définitif.
  En 2015, 12.38% des participants au mouvement ont eu une affectation à titre définitif.
  En 2016, 9.95% des participants au mouvement ont eu une affectation à titre définitif.

En 2016, 70% des enseignants affectés au premier temps du mouvement ont obtenu un de leur vœu de rang 1 à 5. L’augmentation du nombre de postes à profil, de postes bloqués, la saisie de vœu unique (avec obligation de vœu de secteur) expliquent, en partie, qu’il y ait de moins en moins de collègues qui obtiennent satisfaction au mouvement.

Le vœu géographique :

Toutes les Organisations Syndicales ont fait connaître leur opposition au vœu géographique contraint. Cette question sera rediscutée lors du GT sur la circulaire du mouvement. L’administration trouve cela nécessaire dans la mesure où il n’y a qu’une seule saisie de vœux. C’est ce qui permettrait le mieux d’ajuster la nomination des enseignants. La proposition a été faite que les collègues puissent faire un vœu géographique qui ne soient pris en compte que pour la seconde phase afin que personne ne soit nommé à titre définitif sur un vœu géographique. Mais il faudrait pourtant qu’un collègue désirant formuler des vœux géographiques dès la 1ère phase puisse le faire.

La saisie de vœux géographiques :

Toutes les Organisations Syndicales ont fait connaître leur souhait de procéder à une 2nde saisie de voeux. Comme cela est le cas dans d’autres départements. Cette question sera rediscutée lors du GT sur la circulaire du mouvement. L’administration y est opposée car cela alourdit le travail de la DIPERS, déjà en manque de personnels. De plus, cela rallonge aussi le calendrier du mouvement

Les postes profilés :

1. Pour le mouvement 2016-2017,Mme Weltzer a décidé que les postes RASED en REP/ REp+ ne seraient plus profilés. Cela concerne 50 postes. Pour information : en 2015-2016, 10% de postes supplémentaires avait été profilés.

2. La demande a été faite de ne plus profiler les postes en ERPD et EREA. L’administration n’a pas répondu.

3. Après la deuxième parution des postes à profil, l’objectif est de la terminer avant le 15 juin afin de proposer les postes libérés à la phase manuelle.

4. A noter que si à la première phase du mouvement, on obtient un poste à profil provisoire, on perd son poste définitif éventuellement détenu (cela est, d’ailleurs, valable pour l’obtention de n’importe quel type de poste).

Les postes réservés aux stagiaires :

1. Les Stagiaires ASH nommés sur poste durant la phase d’ajustement (c.a.d la phase manuelle), peuvent rester deux ans à titre provisoire sur le poste qu’il occupe pendant la formation mais doivent participer au mouvement pour la troisième année. Ne sont pas titularisés automatiquement sur le poste même si c’est un poste à profil.

2. L’administration a renoncé à nommer des stagiaires en classe fra-bil du fait du caractère incompatible de leur emploi du temps en classe avec celui de leur formation. Exceptionnellement, quelques stagiaires « allemands » ont été nommés en classe de GS/CP.

3. L’administration sera vigilante à ce que désormais aucun poste de stagiaire ne soit couplé ou adossé au même poste de PE.

4. Pour l’affectation des stagiaires, l’administration leur communiquera désormais la liste de nombre de postes à pourvoir par commune.

5. L’administration s’engage à informer les directeurs du fait qu’il y aura un poste bloqué pour un stagiaire dans leur école.

Les fusions d’école :

En 2016, il y a eu 18 fusions d’école. Il devrait y en avoir moins cette année. Le sous-préfet de Saverne est chargé de s’occuper de la ruralité. Une réunion est prévue avec les maires en janvier. Il le sera rappelé qu’il serait préférable que les fusions soient faites avant le commencement du mouvement.

Les postes en ASH :

1. Les T1 et T2 ne seront pas affectés sur des postes ASH sauf s’ils sont volontaires. 2. Les enseignants nommés en ASH auront tous une formation dès le début de l’année scolaire.

Les bonifications :

1. Demande que les bonifications pour les Zil qui remplacent en ASH ou en REP/REP+ soient accordées. Semble compliqué à comptabiliser. 2. La note bonifiée de 13, 5 sera accordée pour les personnes qui auraient pris une disponibilité entre la première année de T1 et celle de T2 afin de permettre le continuum de formation. Il faudra vérifier que des collègues en congés parental ou en disponibilité de plus longue date ne sont pas dans la même situation.

3. Concernant les bonifications en faveur des personnels exerçant en EP, affectés dans les circonscriptions des Vosges du Nord et de Wissembourg, en Maison d’Enfance à caractère Social avec unité d’enseignement (MECS) : les congés parentaux, congés de longue durée, congé de longue maladie, congé de formation, congé de mobilité seront désormais « suspensifs » et non plus « interruptifs » de la bonification.

4. Pour les directeurs : En cas de fusion d’école, Demande qu’ils aient droit à la bonification même pour des postes d’adjoints. En cas de changement de quotité (suite à une mesure de carte scolaire), ils auront droit aussi à la bonification liée aux mesures de cartes scolaire.

Les priorités médicales :

1. Demande de déconnexion du 1er temps du mouvement et de l’attribution des priorités médicales.

2. La circulaire doit être strictement appliquée : une priorité absolue entraîne l’obtention du 1er vœu vacant.

Divers :

1. Etre plus attentif aux personnels en poste fractionné qui seraient en souffrance. Avoir une attention particulière pour que ces personnes ne soient pas affectées encore sur le même type de poste.

2. L’administration n’a toujours pas communiqué aux collègues le fait qu’en cas d’affectation sur de postes fractionnés, ils ont droit aux frais de déplacement.

 L’administration le mentionnera dans la circulaire du mouvement.  Les représentants du personnel demandent à ce que cela soit notifié dans une Note de service afin d’être sûr que tous les enseignants en aient connaissance.

3. Le ministère n’ayant pas fourni d’outils pour comptabiliser les jours de remplacement des Zil sur les postes en REP/REP+. L’indemnité REP/REP+ ne sera payé qu’en une seule fois en Août 2017. Cette comptabilité se faisant manuellement, les personnels administratifs ne feront le décompte qu’une seule fois en fin d’année.

Le SNUipp-FSU 67 fera remonter ce dysfonctionnement aux instances nationales.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.