www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67)

Vous êtes actuellement : Métier  / Enseignement spécialisé, ASH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
22 avril 2017

Nouvelle circulaire EREA : le ministère reconnait les missions éducatives des enseignants en EREA, tout en fragilisant l’internat éducatif

Nous avons été reçus le 30 mars 2017 pour ce qui constitue le dernier groupe de travail consacré aux EREA, la circulaire soumise à consultation devant paraître rapidement et probablement avant fin avril pour une mise en place à la rentrée de septembre 2017.

Nous avons rappelé d’emblée notre demande de conforter la prise en charge éducative par les PE Educateurs pour redonner véritablement corps à la spécificité de l’internat éducatif. Ce principe a été refusé mais des points fondamentaux portés par le SNUipp-FSU devraient être concrétisés rapidement par le ministère dans le cadre de cette circulaire :

 Une reconnaissance des missions d’accompagnement éducatif et pédagogique à hauteur des missions d’enseignement ; tous les PE en poste en EREA sont soumis aux ORS de 21 h +2 heures de synthèse et coordination.  La possibilité que des missions éducatives et pédagogiques dans le cadre des projets divers menés au cours de l’année puissent se tenir en soirée, alors que le projet initial était de les limiter « jusqu’au dîner » des élèves (19 h). Le travail d’encadrement global des élèves reste une notion très abstraite pour le ministère.  Un taux d’encadrement des élèves précis et non indicatif : 1 enseignant pour 16 élèves en classe et 1 enseignant pour 8 élèves pour l’éducatif. C’est une reconnaissance du bien-fondé des effectifs réduits.  Rétablir et préciser la fonction, le rôle et la consolidation de la vie scolaire. Malheureusement, ce projet de circulaire confirme la volonté du ministère de faire prendre en charge l’encadrement des élèves, et notamment les nuitées, par des AED, personnels précaires et sans formation là où il faudrait des personnels formés et spécialisés comme les PE éducateurs.

Le bilan que tire le SNUipp-FSU des établissements où cela est déjà en place montre une dégradation de la prise en charge des élèves et des conditions de travail des personnels, accentuant les difficultés, tant des élèves que des personnels.

Les missions d’enseignement d’une part et d’accompagnement éducatif d’autre part sont confondues, pour tous les enseignants. Le SNUipp-FSU a porté la nécessité d’identifier les quotités et les personnels en charge des unes et des autres. En effet, les risques d’affaiblissement des moyens consacrés à l’internat éducatif, de dérives managériales, sont bien réels. A minima, la répartition de ces missions doit relever de décisions d’équipe basées sur l’expertise des enseignants spécialisées.

Si le SNUipp-FSU a rappelé l’importance d’un cadrage actualisé du fonctionnement des EREA, le ministère prend le risque d’un affaiblissement du pôle éducatif des EREA, qui tire pourtant leur spécificité de l’offre d’internat éducatif. C’est cette contradiction qui revient comme un fil rouge dans la circulaire que le SNUipp-FSU a régulièrement pointée : le renforcement de l’internat éducatif tel qu’il est rappelé à plusieurs reprises ne peut se satisfaire d’une prise en charge des élèves par des personnels eux-mêmes en situation de précarité.

Réduire les moyens spécialisés consacrés à la prise en charge éducative n’est pas un progrès pour les 10 000 élèves les plus en difficulté du système scolaire. Le SNUipp-FSU déplore ce manque d’ambition.

Enfin la publication des nouveaux textes doit s’accompagner d’un message clair aux recteurs et aux DASEN : la circulaire de décembre ainsi que son addendum qui ont largement contribué à la dérégulation que nous observons dans les EREA n’ont plus lieu d’exister. L’affichage ministériel d’augmenter les moyens vers les élèves en grande difficulté doit devenir une réalité et correspondre à la prise en charge d’activités d’enseignement et éducatives pouvant aller jusqu’au coucher des élèves. Cela passera par le rétablissement des postes supprimés et leur mise en adéquation avec les obligations de services et missions reprises dans la circulaire.

 

21 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67), tous droits réservés.