www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67)

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / L’école et ses adultes : Droits, Débats...  / Débats sur l’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
15 mai 2008

Réforme du primaire : Jack Lang la considère comme "l’une des plus grandes fautes intellectuelles perpétrées contre l’école de la République". Mai 2008

Réforme du primaire : "sans doute l’une des plus grandes fautes intellectuelles perpétrée contre l’école de la République", accuse Lang

L’ancien ministre socialiste de l’Education Jack Lang a estimé mardi que le plan de réforme des programmes du primaire était "sans doute l’une des plus grandes fautes intellectuelles perpétrée contre l’école de la République".

"Par une méthode expéditive", le ministre de l’Education Xavier Darcos "a brutalement cassé les programmes de 2002 qu’il avait pourtant, en son temps, encensés avec enthousiasme, leur décernant les qualificatifs d’exigeants et d’ambitieux", dénonce M. Lang pour qui "placer ce plan sous le signe du retour à l’essentiel est une forme d’imposture".

Citant l’enseignement du français, il juge que les directives données aux maîtres "seront à la fois vagues et imprécises, à l’exception des règles de grammaire qui figurent déjà dans les anciens programmes". De plus, "la réduction de trois heures des horaires reléguera au second plan les matières qui peuvent apporter aux enfants la culture, l’ouverture au monde, le sens de la langue", estime-t-il en prédisant que les sciences expérimentales, l’histoire, l’instruction civique et la pratique des arts "seront pénalisées".

Cette réforme, qui "se traduira par une régression (...), mettra en cause la double ambition de notre école : l’excellence et l’égalité des chances", conclut Jack Lang.

 

21 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67), tous droits réservés.