www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / Faits d’actualité, positions du SNUipp et de la FSU  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
28 mai 2017

Rentrée 2017 : et les rythmes alors ?

JPG - 17.4 ko

Depuis maintenant 3 ans, la réforme des rythmes scolaires a été mise en place. Partout dans le département, un grand nombre d’enseignants se plaignent de l’impact très négatif que les nouveaux rythmes ont eu sur leurs conditions de travail :

  • fatigue accrue
  • temps de transition compliqués
  • partages de locaux
  • moins de temps pour travailler en équipe

Les nouveaux rythmes scolaires n’ont apporté aucune amélioration sur les conditions d’apprentissage des élèves :
  • fatigue pour l’élémentaire, voire épuisement pour les maternelles
  • renforcement des apprentissages fondamentaux avec une matinée supplémentaire au détriment des disciplines d’éveil

Le nouveau président veut agir vite, en publiant dès cet été un décret qui permettrait aux communes qui le souhaitent de revenir sur la réforme, en repassant à la semaine de quatre jours.

La mesure aurait un effet immédiat puisqu’elle pourrait s’appliquer dès la rentrée de septembre prochain. 


Le SNUipp-FSU 67 rappelle son opposition à la réforme des rythmes mise en place depuis 2014 qui, en l’absence de cadrage national fort, a dessaisi les enseignants de leur expertise pédagogique en matière d’organisation du temps scolaire et a renforcé les inégalités territoriales. 

Trop souvent, les équipes enseignantes ont subi des organisations définies en fonction des contraintes budgétaires et organisationnelles des collectivités territoriales. Le temps scolaire a été défini par défaut, en fonction de l’organisation du temps périscolaire. Trop de configurations horaires ne présentent que très peu d’intérêt pédagogique et sont même parfois contraires à l’objectif initial de réduction horaire de la journée de classe.


Propositions du SNUipp-FSU pour l’écriture du nouveau décret sur les rythmes :


  • Le SNUipp-FSU demandera un cadre national pour l’organisation du temps scolaire qui devra relever de la seule responsabilité de l’État avec des possibilités de dérogations sur propositions des conseils d’école comme cela était le cas avant 2008 où les IA-DASEN pouvaient apporter des aménagements à l’année scolaire, la semaine ou la journée.
  • Plus généralement, le SNUipp-FSU demandera une réduction et une révision complète des obligations de service avec comme première mesure la fin des APC qui se retrouvent clairement en concurrence avec les activités périscolaires. Le travail en petits groupes et l’aide aux élèves en difficulté scolaire doit se faire sur le temps de classe pour tous avec notamment la pérennisation et le développement du "plus de maîtres que de classes" et la remise en place de RASED complets partout.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.