www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67)

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / L’école et ses adultes : Droits, Débats...  / Organisation du temps de travail des enseignants 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
19 juin 2008

60 Heures : Audience à l’IA le 17 juin 2008.

Le SNUIpp 67 a été reçu le 17 juin par monsieur l’Inspecteur d’Académie en présence de l’Inspecteur d’Académie adjoint M.Vin Datiche et de l’IENA M.Ladaique.

Il a été principalement question de la mise en place des 60 heures dans notre département. Le SNUipp67 a tenu à rappeler qu’après avoir consulté la profession, nous avons décidé de ne pas signer le relevé de conclusion proposé par le ministère à propos de l’utilisation des deux heures libérées par la suppression du samedi matin. En effet, le SNUipp estime que les modalités retenues ne peuvent être une réponse efficace à la diversité des situations que rencontrent les enseignants au quotidien. Elles mettent en danger l’intervention des RASED et accentueront les déséquilibres entre les écoles.

Cependant, puisque cette organisation doit être mise en place, nous avons désiré faire part à l’Inspecteur d’Académie des inquiétudes des collègues à propos des circulaires nationales et départementales, ainsi que vis à vis des directives des IEN dont les interprétations différent parfois d’une circonscription à l’autre. Le 17 juin, la circulaire départementale a été envoyé aux écoles. Cette circulaire vise à organiser au niveau départemental la ventilation de ces heures en proposant aux équipes un cadre réglementaire. Elle s’appuie clairement sur les propositions des conseils de maîtres ainsi que sur le projet d’école.

-  Quelle ventilation horaire préconisez-vous entre l’aide personnalisée et le temps d’organisation ? (dans certains départements 40H/20H dans d’autres 50H/10H…)

L’IA n’ a pas souhaité donner une ventilation précises de ces heures. Il nous a indiqué que l’aide personnalisée doit être comprise entre 1h30 et 2 heures par semaine. Le SNUIpp a fait remarquer que la circulaire ministérielle fixait un maximum de 2 heures hebdomadaires mais ne faisait pas mention d’une durée minimum. L’IA se cantonne pour l’instant au « temps des élèves » car la circulaire ministérielle qui réorganise le temps de service des enseignants attend encore la signature du ministre. C’est pour cette raison que la circulaire de l’IA n’évoque pas les cas particuliers des titulaires mobiles, des EMF, des membres des RASED et des… directeurs ! Nous avons fait remarquer que la situation des directeurs d’école à 1 ou 2 classes (qui ne bénéficieront d’aucune décharge sur le quota des 60h) n’était pas tolérable.

-  Pour quelles raisons votre circulaire préconise- t-elle des séances d’au moins 45 minutes ? et pourquoi conseiller d’ éviter le mercredi matin ? En demandant aux équipes une coupure suffisante entre le temps d’enseignement et le temps de soutien vous condamnez de fait la possibilité de la pause méridienne pour la plupart des écoles ?

L’IA estime que l’intérêt des élèves passe avant tout et que 30 minutes ne sont pas suffisantes. Le mercredi matin concentrera des animations pédagogiques. Nous avons souligné que la durée de 30 minutes était envisagée dans la circulaire ministérielle. De même celle-ci indique que les 24 heures d’enseignement sont organisées à raison de 6 heures par jour les lundi, mardi, jeudi et vendredi. Nous avons rappelé que rien n’empêche d’organiser l’aide personnalisée le mercredi ou même le… samedi matin ! A propos de la pause de midi, l’IA craint que le confort des collègues ne passe avant les rythmes des enfants… Mais, si des écoles proposent une organisation pendant la pause méridienne qui réponde aux besoins des élèves, celle-ci sera tout de même acceptable.

-  En ce qui concerne les écoles maternelles, les collègues seront-ils obligés d’aller dans une autre école pour assurer le soutien, pourront-ils se cantonner à la grande section ?

Chaque enseignant sera invité à rester dans son école et à faire de l’aide personnalisée pour sa classe en mettant l’accent sur le langage. Le fait de ne s’occuper que des enfants de grandes sections en les prenant tous, détourne d’une certaine manière la circulaire et ne répond pas vraiment aux objectifs d’égalité des chances. Par ailleurs nous avons dit à l’IA que le calendrier proposé à la fin de la circulaire nous paraissait trop court et très contraignant pour les équipes. Nous avons demandé une 1/2 journée banalisée pour remettre à jour le projet d’école… sachant que tous les collègues ont déjà atteint leur quota horaire de réunions (conseils d’école, conseil de maître…) L’IENA a proposé d’attendre les 3 journées de pré-rentrée pour finaliser l’organisation du dispositif… Un tableau excel sera fourni aux directeurs pour indiquer l’organisation des services de manière harmonisée. Le SNUIPP préconise que des heures clairement établies soient consacrées à la coordination des équipes sachant bien qu’à chaque période il faudra re-proposer des élèves en difficulté, re-convoquer les parents et refaire des préparations adaptées à de nouveaux élèves !

Nous vous invitons à nous faire part des difficultés que vous rencontrez dans la mise en place de cette aide. Si vous estimez que les modalités retenues par le conseil des maîtres de votre école sont cohérentes par rapport à la circulaire ministérielle et que , malgré tout, sa validation pose problème… Contactez nous.

 

30 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67), tous droits réservés.