www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / Faits d’actualité, positions du SNUipp et de la FSU  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints

10 février 2018

Rythmes scolaires : le SNUipp-FSU 67 lance l’Alerte-Mobilisation le 21 mars 2018

Le SNUipp-FSU67 a lancé en octobre 2017 une enquête dans les écoles de Strasbourg pour connaître leur avis sur le retour à la semaine de 4 jours. Toutes les écoles qui ont répondu se sont prononcées pour l’application du décret Blanquer dès la rentrée 2018.

Toujours à l’écoute de la profession, le SNUipp-FSU67 réagit en quatre étapes :

1. Mercredi 24 janvier : alerte sociale déposée à l’Inspection Académique

A cette occasion, le SNUipp-FSU67 a rencontré l’IA-DASEN pour lui demander qu’il prenne en compte le vote des conseils d’école en faveur du retour à la semaine de 4 jours. Il répond que comme le décret le précise, il faut une demande conjointe des conseils d’école et de la municipalité. Il s’engage cependant à rappeler aux IEN que le dialogue est souhaitable au sein des conseils d’école.

2. Lundi 29 janvier : audience à la mairie de Strasbourg

Le SNUipp-FSU67 a rencontré les représentants de la Mairie de Strasbourg et a dénoncé le courrier du maire envoyé dans les écoles au mois d’octobre ainsi que les pressions visant à empêcher les débats. Le SNUipp-FSU67 a exposé les motifs des enseignants et des parents pour le retour à la semaine de 4 jours. La mairie reconnait que l’organisation actuelle de la semaine n’est pas satisfaisante mais elle attend l’évaluation Nationale (qu’elle risque malheureusement d’attendre longtemps – NDLR). Elle dit vouloir engager des débats dès le mois de février. Elle prendra une décision pour la rentrée 2019. Le SNUipp-FSU67 ne peut accepter que la voix des conseils d’école ne soit pas entendue.

3. Vendredi 2 février : rencontre en intersyndicale à l’appel du SNUipp-FSU67

Le SNUipp-FSU67 invite les autres organisations syndicales à se mobiliser dans l’unité pour que la parole des collègues ne reste pas lettre morte. Pétition, rassemblement,… c’est ensemble que les suites à donner seront envisagées.

4. Mercredi 21 mars, 15h : rassemblement devant la CUS (Eurométropole), 1 parc de l’Etoile à Strasbourg - le tract à télécharger ici

L’intersyndicale SNUipp-FSU67, SNUDI-FO, SGEN-CFDT, SE-UNSA a décidé de s’engager dans l’action commune et invite les enseignants, les parents, les élèves, les agents territoriaux... à exprimer leur mécontentement face au refus de dialogue et aux tentatives de dissuasion de la ville de Strasbourg pour changer les rythmes à la rentrée 2018.

Plus de 85% des conseils d’école de Strasbourg veulent le retour à la semaine de 4 jours. Nous demandons qu’ils soient JUSTE ENTENDUS ET RESPECTES !!

Seules les actions qui ne sont pas menées sont perdues d’avance !

Enseignants et parents mobilisons-nous ensemble !

JPG - 124.5 ko

Pétition et enquête ICI

JPG - 52.7 ko

 

24 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.