www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Carrière  / Salaires, Indemnités, Promotions 2016/2017 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints

21 mars 2018

Classe exceptionnelle : 98 promus dans le Bas-Rhin. Le détail des promus par fonction et circo d’origine

JPG - 109.5 ko

Classe exceptionnelle, un nouveau grade au mérite… PPCR an 1

La CAPD du 22 février a validé les promotions à la classe exceptionnelle qui ont été étudiées lors du GT du 15 février 2018. Lors de cette réunion, l’Administration a dévoilé la liste des promu/es à ce nouveau grade de promotion pour les PE, ainsi que la méthode qui a permis de l’établir. Ce grade ne concerne que 1,43% des enseignants…. 171 promotions possibles pour l’Académie : 98 personnes pour le Bas-Rhin et 73 pour le Haut-Rhin.

Vous trouverez ci-contre le compte-rendu de la CAPD du 22 février. Vous pourrez prendre connaisance de la proportion de promus selon la fonction occupée et la circo d’origine :

Un barème a permis le classement des éligibles, dans deux viviers séparés.

- Vivier 1 : personnes ayant accompli 8 ans dans certaines fonctions (direction, CPC, enseignement en éducation prioritaire…) et ayant atteint le 3e échelon de la hors classe. Dans ce premier vivier (80%), 76 personnes sur 244 promouvables seront promues.

- Vivier 2 : personnes ayant atteint le dernier échelon de la hors-classe. Dans ce second vivier (20%), 22 personnes sur 70 promouvables seront promues. Seules 19 personnes ne sont éligibles qu’au vivier 2.

- 51 personnes étaient éligibles dans les deux viviers : leur candidature a d’abord été étudiée dans le premier vivier. Si elles n’étaient pas promues, leur candidature a été étudiée ensuite dans le second vivier.

- Les collègues à égalité de barème sont départagés par l’ancienneté dans l’échelon, puis l’ancienneté dans le grade de la hors-classe puis l’ancienneté dans le corps des PE.

Ce barème se compose :

- d’un avis du DASEN, sur proposition de l’ien, en fonction d’un quota fixé, pour plus d’équité, pour chaque circonscription (en fonction du nombre d’éligibles) :
- un avis « excellent » à 15% des collègues promouvables,
- un avis « très satisfaisant » à 20% pour le premier vivier.
- Un avis « excellent » à 20% des collègues,
- un avis « très satisfaisant » à 20% pour le second vivier.

A chaque avis un certain nombre de points :
- « excellent » : 140 points,
- « très satisfaisant » : 90 points,
- « satisfaisant » : 40 points,
- « insatisfaisant » : 0 point

Contingent des avis par circonscription 1er Vivier

IEN Nbre de candidats avis excellent possibles avis très satisfaisant possibles
Erstein5 candidats11
Haguenau Nord10 candidats12
Haguenau Sud9 candidats12
Molsheim12 candidats22
Obernai6 candidats11
Saverne8 candidats12
Sélestat8 candidats11
Wissembourg3 candidats01
Vosges du Nord4 candidats11
Strasbourg 114 candidats23
Strasbourg 211 candidats22
Strasbourg 317 candidats33
Strasbourg 422 candidats34
Strasbourg 527 candidats45
Strasbourg 66 candidats11
Strasbourg 74 candidats11
Strasbourg 814 candidats23
Strasbourg 912 candidats22
Strasbourg 1014 candidats23
Strasbourg 116 candidats11
Détachés6 candidats11
ASH18 candidats34
IEN-A8 candidats13
TOTAL244 candidats37 avis excellent49 avis très satisfaisant

Le nombre limité d’avis excellent ou très satisfaisant par circonscription ne permettant pas de rendre compte de la « valeur professionnelle » de chaque promouvable (qui a cependant été exprimée dans un avis littéral), le départage s’est fait en tenant compte de l’AGS puis de l’âge. Le résultat a donné lieu à une phrase conclusive. Pour le Vivier 2, la situation étant compliquée à gérer au niveau de chaque circonscription (trop peu d’avis : 4 excellent et 4 très satisfaisant pour l’ensemble du département), les promotions ont été étudiées au niveau départemental.

- d’une bonification en fonction de l’ancienneté dans la plage d’appel (au 1er septembre 2017 avec l’ancienneté conservée dans cet échelon). ….de 6 à 48 points.

Psychologues de l’Education nationale : ils/elles étaient également concerné/es par ces promotions à la classe exceptionnelle. Les psychologues qui ont choisi le détachement sont promouvables à la fois dans le corps des PE et dans le corps des psychologues (dont la CAPA se tiendra mercredi 22 février). Ils/elles auront la possibilité de choisir le corps dans lequel ils/elles souhaitent être promu/es…libérant peut-être quelques places dans le corps des PE...

La classe exceptionnelle : une promotion au mérite pour peu d’élus.

Le SNUipp-FSU s’est fortement opposé à la création de ce nouveau grade pour les promotions des PE. Une fois de plus, c’est sur le mérite, la fonction (pour le vivier 1), la « valeur professionnelle » évaluée par leur hiérarchie que les collègues seront « élus » puisque les points attribués à l’avis de l’ien sont déterminants. Une promotion pour trop peu d’enseignants, en fin de carrière, qui ne peut être ressentie qu’injuste pour tous les autres.

Une promotion qui aggrave les inégalités entre les femmes et les hommes.

Alors qu’elles représentent dans notre département 85,2% de la profession, les femmes ne sont que 71,27% à la hors-classe, élément déterminant pour atteindre la classe exceptionnelle, où leur nombre diminue proportionnellement aux échelons, même si le nombre d’homme entrant dans la profession était plus important il y a quelques décennies !

Petit calcul départemental sur le vivier 1

Alors que les femmes représentent 64% des promouvables (157) …elles ne sont que 60,5% à être promues (46)…le mérite est bien un nom masculin.

 

40 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.