www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Métier  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • Lettre ouverte au ministre sur la direction d’école
    PDF - 172.4 ko
    Télécharger

  • Décryptage direction d’école FsC
    PDF - 3 Mo
    Télécharger

  • SNUipp-Direction-2018-HD
    PDF - 3.1 Mo
    Télécharger
18 novembre 2018

Direction d’école : un statut ? ... mauvaise idée !

Suite aux annonces par voie de presse de la mise en place d’un statut pour les directeurs et les directrices d’école, le SNUipp-FSU s’adresse solennellement au ministre pour ouvrir les discussions prévues dans l’agenda social sur le sujet. Car s’il y a urgence à améliorer la situation de la direction de l’école personne ne pourra croire que l’adjonction d’un statut hiérarchique peut constituer l’alpha et l’oméga des réponses à apporter.

De fait, après ces rapports, le ministre propose la transformation des écoles ou regroupements d’écoles en établissements publics adossés aux collèges et la création d’un statut de directeur qui serait directement placé sous la tutelle des principaux.

On est donc loin d’une revendication qui améliorerait le fonctionnement des écoles et allégerait la charge de travail des directrices et directeurs. De ce fait, il est paradoxal que ces rapports soient confortés par ceux qui scindent, de façon strictement catégorielle, les revendications des directrices et directeurs au détriment d’une vision plus globale de l’école.

Selon les pistes envisagées, en dehors des écoles du secteur rural qui seraient placées sous tutelle directe des principaux de collèges, une minorité de directrices et directeurs (en écoles regroupées de la maternelle au CM2 ou de 10 classes et plus), serait concernée, quid des autres ?

Ce projet conduirait à rayer de la carte la maternelle et à isoler davantage la directrice ou le directeur de l’équipe qui ne pourrait plus s’appuyer sur un collectif de travail : l’équipe pédagogique.

Il s’agit d’une nouvelle tentative de caporalisation de l’école qui accentue le risque d’assortir ce statut de nouvelles injonctions et responsabilités supplémentaires (le recrutement de contractuels par exemple), à l’opposé de l’indispensable simplification des tâches.

Le projet obéit à des choix économiques et idéologiques qui se feront sur le dos des écoles et leurs enseignant-es.

Avec la majorité des PE exerçant dans les écoles, le SNUipp-FSU loin de vouloir un clivage entre personnels des écoles, continue de s’opposer à ces projets « d’EPEP » et de statut hiérarchique qui entraîneraient une évolution structurelle de l’école alignée sur le second degré.

Le projet obéit à des choix économiques (manque de moyens époustouflant), et idéologiques qui se feront sur le dos des écoles et leurs enseignants.

L’école et sa direction ont besoin de moyens humains et matériels pour fonctionner :
- aide administrative et à l’organisation de l’école assurée par des personnels formés et sous statut pérenne,
- augmentation du temps de décharge et temps institutionnel avec les collègues,
- reconnaissance salariale,
- véritable allègement des tâches,
- formation initiale et continue adaptée aux réalités du terrain,
- redistribution des responsabilités (collectivités pour les PPMS par exemple) … dans des écoles à taille limitée et à dimension humaine.

Vous trouverez ci-dessous

- la lettre au Ministre

PDF - 172.4 ko
Lettre ouverte au ministre sur la direction d’école

- un décryptage historique de la direction d’école ( FsC nov 2018)

PDF - 3 Mo
Décryptage direction d’école FsC

- un 8 pages Fonctionnement et Direction d’école (sept 2018)

PDF - 3.1 Mo
SNUipp-Direction-2018-HD

- l’appel du SNUipp-FSU pour la direction d’école

 

23 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.