www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Actions 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
29 décembre 2018

Attentat et absence des enseignants : le SNUipp67-FSU entendu !

Suite aux événements tragiques de mardi soir, le SNUipp-FSU67 s’est adressé à l’IA-DASEN concernant les absences des collègues de mercredi matin. La communication de la hiérarchie concernant la fermeture des classes et la présence des agents a été purement administrative. Or les enseignants ont pour certains vécu lés événements de manière traumatisante, certains étant au centre ville au moment de la tuerie, d’autres étant eux-mêmes ou leurs proches confinés jusque tard dans la nuit. Tous les Strasbourgeois sont bouleversés par ces atrocités. Certains enseignants n’ont pas été en capacité de se rendre dans leur école mercredi matin. Nous nous sommes adressés à l’Inspecteur académique afin qu’il considère avec bienveillance les absences de mercredi matin et ce quelles qu’en soient les raisons.

La lettre à l’IA

Monsieur le Directeur académique,

Le SNUipp-FSU67 a exprimé son émotion et sa consternation au lendemain de l’attentat qui a visé la ville de Strasbourg, berceau de l’Humanisme rhénan, carrefour culturel, meurtrie par les deux guerres mondiales, symbole de paix et d’ouverture. Il tient aussi à souligner le dévouement admirable des agents des services publics, qui sont intervenus rapidement afin de garantir la sécurité de la population et de venir en aide aux victimes ainsi que l’attitude solidaire des Strasbourgeois. La décision de la Mairie de Strasbourg de fermer l’ensemble des écoles maternelles et primaires pour la matinée du mercredi a été suivie d’une communication administrative et confuse de la part des autorités de l’Education nationale. Nos collègues ont été traumatisés par cet événement, certains ayant été dans le centre de Strasbourg à ce moment-là, parfois eux-mêmes confinés ou leurs proches. Si beaucoup ont pu se rendre dans leurs écoles, d’autres n’ont pas été en capacité de le faire pour diverses raisons.

Nous espérons que face à ces situations traumatisantes, l’administration saura se montrer un employeur bienveillant et conscient de ses responsabilités envers la santé tant physique que psychique de ses agents. Compte-tenu de ces éléments nous faisons confiance à l’administration pour n’exercer aucune sanction concernant les absences de mercredi matin.

Veuillez croire, Monsieur le Directeur académique, en mon profond attachement envers le service public d’éducation.

Virginie Solunto Co-secrétaire départementale

Suite à notre demande l’IA DASEN ADJOINT, nous répond favorablement :

Bonjour Mme Solunto,

En réponse à votre courrier au DASEN, soyez rassurée, nous accompagnons aux mieux nos personnels dans la situation difficile qu’ils ont pu rencontrer. Vous n’avez donc pas d’inquiétude à avoir ; toutes les absences ont été reçues avec bienveillance.

Bien cordialement.

Ladaique JB

 

18 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.