www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Carrière  / Instances paritaires 2018/2019 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
8 mars 2019

Hors Classe 2019 : Quels changements ?

Un groupe de travail ministériel sur la note de service pour la campagne Hors-Classe 2019 a eu lieu fin janvier.

Le SNUipp-FSU a rappelé la garantie apportée par PPCR que la carrière des PE puisse se dérouler sur au moins deux grades et l’exigence d’un déroulement de carrière identique pour tous au rythme le plus rapide.

Pour nous, c’est l’AGS qui doit permettre de construire un tableau d’avancement déconnecté de l’évaluation professionnelle. Cela permettrait de résoudre les dysfonctionnements rencontrés lors de la campagne 2018 que nous n’avons cessé de rappeler.

Suite aux interventions du SNUipp-FSU, premier syndicat de la profession, des éléments que nous avons portés (critères de départage, attention portée aux retraitables et aux ex-instituteurs…) seront précisés dans une note interne adressée aux DASEN. Pour la DGRH, ces précisions ne peuvent figurer en l’état sur la note de service pour des raisons juridiques.

Les participant-es à la campagne 2019 :

Les enseignant-es :

• ayant eu un rendez-vous de carrière en 2017/2018 ; • non promu-es en 2018 ; • étant dans la plage d’appel (être au 9ème èchelon depuis au moins deux ans) sans appréciation.

Pour ces dernier-es, un avis devra être émis par l’IEN puis une appréciation par la DASEN, selon les mêmes modalités que lors de la période transitoire (donc sans possibilité de recours).

La situation des ex-instituteurs

Le ministère est conscient de la nécessité de promouvoir en priorité les collègues retraitables : dans le bilan 2018 plus de 52% de promu-es sont des ex-instits. Mais ce bilan ne fait pas mention de la proportion des années précédentes ni de la pyramide des âges des promouvables et promu-es (nous avons demandé à avoir ces éléments). Il est donc difficile d’affirmer que ce sont en priorité les retraitables qui ont été promu-es. La mention d’une attention particulière lors de l’établissement du tableau d’avancement devrait être communiquée aux IA-DASEN.

PE détaché-es dans le corps des psyEN

Nous avons demandé à ce que soit explicitée leur situation (promouvables dans deux corps sans nécessité d’être promu-e dans les deux corps) pour éviter de perdre des promotions dans l’un ou l’autre des corps.

Opposition à promotion

L’opposition à promotion est émise pour une année ; si la DASEN souhaite la maintenir, il doit actualiser le rapport. Dans tous les cas, cette opposition et ses raisons doivent être présentées à la CAPD. En 2018, dans le Bas-Rhin l’IA-Dasen s’était opposé à ce que 4 collègues figurent parmi les promouvables

Le barème

Dans l’état actuel de la note de service, il n’y a pas de changement par rapport à l’année dernière. Nous sommes intervenus pour que le poids de l’ancienneté soit supérieur à celui de la valeur professionnelle. Le ministère a rappelé « l’équilibre trouvé qu’il veut conserver entre la valeur professionnelle et l’ancienneté dans la plage d’appel ».

Pour rappel le barème en vigueur est rappelé ici (archive de la campagne 2018, voir en deuxième partie) : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article3210

Le problème des bornes

Nous avons alerté le ministère sur la prise en compte de l’ancienneté dans l’échelon par l’application (qui donne le même nombre de points pour des collègues ayant 3 ans ou 4 ans d’ancienneté dans le même échelon à la date du 31 août.)

Ce dysfonctionnement lié, une fois de plus, à l’applicatif informatique ne peut être résolu informatiquement. La solution proposée par l’administration serait de détailler dans le tableau l’ancienneté exacte (ex. pour l’ancienneté de 2 ans dans le 9ème échelon (9+2) il pourrait être précisé que cela correspond à une ancienneté comprise entre 2 ans et 2 ans 11 mois 29 jours)

Les critères de départage

Le SNUipp-FSU a fait état de l’importance de ces éléments en raison de la construction du barème et de l’injustice à ne pas prendre en compte l’AGS.

Dans le Bas-Rhin, le SNUipp-FSU67 a obtenu que l’ags soit prise en compte et pas seulement l’ancienneté dans le corps des PE.

Le bilan chiffré de l’accès à la HC en 2018 est à lire ici : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article4197

 

51 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.