www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
19 avril 2019

Temps de travail des fonctionnaires : Au boulot...fainéants !

La loi de transformation de la fonction publique est présentée le 27 mars en Conseil des ministres. Comme par hasard c’est à ce moment qu’un rapport de l’Inspection générale des Finances sur le temps de travail fuite dans la presse...

Que les fainéants lèvent le doigt !

Selon ce rapport, 310 000 fonctionnaires sur 1.1 million travaillent moins que le seuil légal des 35 heures par semaine, dont 190 000 sans justification.

Les enseignants ne sont pas épargnés !

Selon le rapport, "les agents de l’enseignement secondaire, qui ne choississent par leurs dates de congés, « gagnent » deux jours de congés supplémentaires par an. La suppression de ces jours permettrait d’économiser 29,4 millions d’heures, soit 18 300 postes".

Pour la FSU, "la ficelle est grosse". "Le rapport remis par l’Inspection générale des finances à Gérald Darmanin et dévoilé, la veille de la présentation en conseil des ministres du projet de la loi dite de transformation de la fonction publique, tombe à pic pour s’attaquer aux agent-es publics. Quelle aubaine que de pouvoir encore une fois les stigmatiser comme détenteurs de prétendus privilèges !"

La FSU rappelle que selon " le rapport annuel sur l’état de la fonction publique (sources de l’INSEE) souligne à l’inverse que la durée effective de travail des agent-es de l’État est de 1 637h (1 749 pour les temps pleins) portant la durée hebdomadaire entre 39 et plus de 41 heures...

Comment ne pas voir la manœuvre gouvernementale qui consiste à justifier sa prévision de 120000 suppressions d’emplois ! (dont moitié de fonctionnaires d’Etat) Selon ce rapport, si on « revenait » aux 35 heures pour ces agent-es de l’État, ajouté à ceux de la fonction publique territoriale qui seraient selon le ministère dans le même cas, cela porterait le nombre à 65 000 suppressions possibles.

La FSU "dénonce les manœuvres qui présentent, une fois de plus, la Fonction publique uniquement comme une dépense ou du gaspillage."

Des professeurs des écoles qui n’auraient que 35 heures de travail...chiche !

Chez les enseignants, la DEPP , direction des études du ministère, a évalué le temps de travail des enseignants largement au dessus des 35 heures.

La Depp évalue le temps de travail hebdomadaire des enseignants du premier degré à 44h07 dont 25h34 devant élèves. Précisément ce temps comporterait 12h57 de préparation et correction, 2h26 de rencontres avec les parents et les collègues et 3h10 d’autres tâches.

Chaque semaine les enseignants passeraient 9h30 à travailler à la maison. Le temps varierait selon la fonction : un directeur travaille 45h26, un enseignant dans l’élémentaire 43h27 et en maternelle 36h38.

Une autre étude Depp signalait la pénibilité du travail enseignant. "L’indice global d’exposition aux facteurs de risques psychosociaux (RPS) indique que les enseignants, hormis ceux du supérieur, ont une exposition moyenne significativement plus élevée que les autres populations, surtout dans le premier degré".

Alors Monsieur Darmanin...pourquoi omettez-vous ces éléments !!???

Le communiqué de la FSU est à lire ici : http://fsu.fr/Temps-de-travail-des-agent-es-publics-la-FSU-demande-des-comptes.html

 

18 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.