www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Carrière  / Salaires et indemnités  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
20 janvier 2020

Revalorisation : Premières annonces en trompe l’oeil !

La FSU a été reçue lundi 13 janvier au ministère où J-M Blanquer lui a présenté sa pseudo-revalorisation salariale. Une promesse... et surtout du flou et beaucoup d’inquiétudes.

JPG - 1.4 Mo

500 millions en 2021 ! Promis ! Pour revaloriser les salaires des 870 000 enseignant·es en berne depuis des années. Mais... tout le monde ne sera pas concerné par l’aumône.

Augmentation de la valeur du point d’indice ou primes, Monsieur Blanquer ? "Joker !" répond monsieur Blanquer qui évoque vaguement ISAE et ISOE.

Et ensuite Monsieur Blanquer ? Les 10 milliards, c’est pour quand ? "Joker ! répond monsieur Blanquer qui se noie dans les nuages de fumée, eh bien... plus tard peut-être... future loi de programmation, blablabla..."

Le SNUipp-FSU rappelle ici qu’une loi de programmation n’engage un gouvernement que sur la durée d’une mandature...c’est à dire jusqu’en 2022.

Le compte n’y est pas, monsieur Blanquer, les enseignants et tout particulièrement les enseignantes sont les grandes perdantes de la réforme des retraites, il faut donc que leur salaire augmente considérablement pour qu’ils et surtout elles ne terminent pas leur vie dans la misère. "Joker ! répond monsieur Blanquer qui propose un calendrier de négociations, il faudra d’abord discuter contreparties et redéfinir les missions, parler aussi des vacances et du temps de travail..."

POURTANT, monsieur Blanquer reconnaît que les enseignant·es de notre pays sont vraiment mal payé·es. En évoquant une augmentation de notre temps de travail et/ou un élargissement du champ de nos missions en échange d’une augmentation hypothétique, estime-t-il donc que notre professionnalisme et notre engagement sont aujourd’hui payés à leur valeur ?

Le calendrier présenté

- une concertation de janvier à la fin de mars ;
- une négociation en vue du projet de loi de programmation.

Pour la FSU il est clair que ces annonces, aussi vagues et insuffisantes soient-elles, sont à mettre au compte des mobilisations de ces dernières semaines. Les discussions commencent et vont se poursuivre. La FSU y prendra toute sa place. C’est le rapport de force, passé, actuel et à venir qui peut contraindre le ministre à délier les cordons de la bourse !

Pour la FSU, la revalorisation c’est maintenant, pour toutes et tous et sans aucune contrepartie !

Pour en lire plus à ce sujet c’est ici : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article4816

Infos à lire ici : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article4880

Signez la pétition en ligne contre la réforme des retraites par points ici : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article4832

Des intellectuels s’engagent ! De l’école à la retraite, les réformes du Président décivilisent. Tribune à lire ici : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article4860

 

34 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.