www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / Faits d’actualité, positions du SNUipp et de la FSU  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • Communiqué intersyndical
    PDF - 137.2 ko
    Télécharger

  • formulaire-unique-autorisations-absence
    Word - 64 ko
    Télécharger

  • Coronavirus-Covid-19 : questions-réponses pour les familles, les élèves et les personnels d’éducation - version du 14 mars 17h00
    PDF - 465.7 ko
    Télécharger

  • 2020_03_15 - Courrier DASEN consignes épidémie Coronavirus
    PDF - 229.2 ko
    Télécharger

  • 2020_03_15 - Lettre de JM Blanquer aux recteurs
    PDF - 75.1 ko
    Télécharger

  • Coronavirus-Covid-19 : questions-réponses pour les familles, les élèves et les personnels d’éducation - version du 15 mars 16h00
    PDF - 547.9 ko
    Télécharger

  • 2020_03_16 - Communiqué intersyndical - report des actions en cours
    PDF - 252.3 ko
    Télécharger

  • 2020_03_18 - Accueil des enfants des personnels soignants
    PDF - 145.1 ko
    Télécharger

  • 2020_03_18 - Lettre au ministre - familles en difficulté
    PDF - 2.5 Mo
    Télécharger

  • 2020_03_20 - CDP ne pas jeter d’huile sur le feu
    PDF - 110.3 ko
    Télécharger

  • 2020_03_21 - déclaration unitaire FP jour de carence
    PDF - 293.8 ko
    Télécharger

  • 2020_03_20 - Courrier rectrice aux PE et aux directeurs
    PDF - 541.3 ko
    Télécharger

  • 2020-03-23 - FSU Alsace CP accueil des enfants de soigants version 1 page
    PDF - 119.9 ko
    Télécharger
23 mars 2020

Archives du Fil d’actus (avant le 24/3) - COVID19 : ÊTRE CONFINÉ n’empêche pas de réfléchir... beaucoup !!! - 24 mars 2020

PNG - 48 ko

La situation à propos du Coronavirus mise à jour heure par heure

Le fil d’actus après le 24/3, c’est ici

- Mardi 24 mars -

JPG - 50.9 ko

Nos IEN (pas trop de nouvelles de notre ministre aujourd’hui, si ce n’est, quand même, que le 4 mai on reprend l’école et que chaque famille sera appelée par un.e enseignant.e !) ont maintenant tous et toutes compris qu’il ne fallait plus sortir de chez nous. Leurs messages nous offrent enfin, à des degrés divers, la confiance, les remerciements, le « prenez soin de vous » etc....

MERCI CHEF !

Dommage ; certains.es insistent encore lourdement (voir très lourdement) sur la continuité pédagogique que la plupart d’entre-nous tente de mettre en oeuvre au mieux, avec le peu de formation et de moyens qu’ils.elles ont, ne comptant pas leurs heures de travail et abandonnant parfois leurs propres enfants aux ENT inopérants et autres litanies de cours à rallonge disséminés par certains.es enseignants.es angoissés voire désespérés, parfois au bord du burn-out confiné.

Si un collègue est malade, il faudra assurer solidairement la continuité... ; il s’agit d’appeler chaque famille au moins une fois par semaine pour prendre des nouvelles et s’assurer de l’effectivité de la continuité pédagogique... ; « Il y avait l’école avant COVID 19, il y aura l’école d’après. »... Oui, les injonctions bien-pensantes sont encore présentes ici et là, la confiance pas encore de mise ; et les menaces sur « l’école d’après le COVID-19 » doivent nous faire réagir.

On ne se laisse pas faire !

---

La FSU-Alsace, dans un Appel des organisations syndicales de l’éducation et de la FCPE de l’académie de Strasbourg alerte sur la situation de non protection des personnels volontaires pour accueillir les enfants des soignants qui font courir pour tous.tes, volontaires et enfants, le risque de contracter et diffuser la maladie.

A lire ici : SOLIDAIRES, OUI ! VICTIMES DU COVID-19, NON !

JPG - 77.2 ko
PDF - 119.9 ko
2020-03-23 - FSU Alsace CP accueil des enfants de soigants version 1 page

Extrait : Doit-on refuser aux personnels de l’éducation nationale l’indispensable protection nécessaire à toute personne qui continue à travailler et risquer de nouvelles contaminations ?

A lire ou relire :

Covid-19 : On ne meurt ni d’ignorance, ni d’ennui...mais du virus !

Extrait : « Vendredi 20 mars 2020, un CHSCTA exceptionnel s’est tenu en visioconférence. (...) [La FSU] a demandé de faire passer un message à M. Blanquer, notre ministre. (...) » - la suite ici !

---

A lire, Tribune du café pédagogique : Continuité pédagogique ou rupture d’égalité ?

Extrait (23/3/2020) : L’enseignement à distance ne doit pas être la mise à distance de notre projet éducatif L’impérieuse et immédiate « continuité pédagogique » a été promulguée le 12 mars au soir, après des semaines de déni, sans préparation ni réflexion ni consultation. Nous mesurons peu à peu combien ce télé-enseignement fait écran à toute tentative de réflexion éthique et pédagogique, déjà parasitée pendant trois jours par des injonctions aussi médiatisées qu’anxiogènes et contradictoires. Pour le ministre Blanquer et sa chaîne de « commandement » administratif, l’urgence, c’était de mettre tout le monde au travail quels qu’en soient les risques. La « nation apprenante » se devait d’envoyer ses petits soldats sur le front de la bataille scolaire et pédagogique.

Et aussi... La continuité pédagogique dans la tourmente - café pédagogique 23/3/2020

---

Et notre ministre ?... lui, il sait ! : le 4 mai... TOUS A L’ECOLE ! (et si quelqu’un trouve un peu de temps pour l’appeler...)

- Lundi 23 mars -

Ouf, tout le monde a l’air d’avoir compris... Maintenant on applique ! Rester chez soi, faire au mieux pour la continuité scolaire, et SURTOUT ! sans en faire trop... Nous sommes des professionnels, soyons professionnels !

PDF - 541.3 ko
2020_03_20 - Courrier rectrice aux PE et aux directeurs

---

Copie du mail d’un IEN à ses équipes :

« Mesdames et Messieurs les directeurs,

Mesdames et Messieurs les enseignants,

En cette fin de weekend confiné, je reviens vers vous concernant l’organisation de la continuité pédagogique. En cette période de crise sanitaire, je tiens encore une fois à saluer votre mobilisation au service des élèves. Cependant, nous devons être les premiers à montrer l’exemple en terme de confinement. La présence physique des enseignants et des directeurs dans les écoles, hormis dans les écoles dédiées à l’accueil des enfants des personnels soignants, doit prendre fin.

La mise à disposition de photocopies en direction des familles qui implique que ces familles se déplacent doit également prendre fin. Le télétravail, la communication via les messageries, les appels téléphoniques permettent de rester en contact et en activité.

Je poursuivrai demain les contacts téléphoniques avec les directeurs d’école.

Prenez soin de vous, des vôtres et des autres.

Bien cordialement, »

Ouf ! tout le monde a l’air d’avoir compris !...

Et notre ministre ?... on verra demain...

- Dimanche 22 mars -

JPG - 41.8 ko

Covid-19 : On ne meurt ni d’ignorance, ni d’ennui...mais du virus !

Extrait : « Vendredi 20 mars 2020, un CHSCTA exceptionnel s’est tenu en visioconférence. (...) [La FSU] a demandé de faire passer un message à M. Blanquer, notre ministre. (...) » - la suite ici !

---

Que faire ? : témoignage de Pascal Maillard

Extrait : « Avant que le pire n’advienne, l’État doit se ressaisir et agir. Des milliers de vies sont en jeu. Les solutions sont connues. Il faut prendre les bonnes décisions. Maintenant. Toute de suite. Des tests, des masques et des lits. (...) » - la suite ici !

---

Déclaration unitaire : Suspension du jour de carence, une première avancée.

Extrait : « le gouvernement vient d’annoncer la suspension du jour de carence, tant pour les salarié.e.s du privé que de la Fonction publique. (...) - la suite ici ! »

PDF - 293.8 ko
2020_03_21 - déclaration unitaire FP jour de carence

- Samedi 21 mars -

RAPPEL (parce qu’il y a encore des demandes infondées qui circulent dans certaines circonscriptions ! et encore hier !!!!) : les consignes sanitaires priment sur celles de notre ministre ou de nos IEN - RESTEZ CHEZ VOUS ! - PAS DE DÉPLACEMENTS INUTILES POUR REMETTRE DES DOCUMENTS AUX ÉLÈVES OU AUTRE CHOSE CONCERNANT L’ECOLE ! La Dasen nous l’a encore confirmé jeudi ! Nous ferons au mieux, MAIS... DE CHEZ NOUS !

En cas de problème ou question, contactez-nous, par mail de préférence au snu67@snuipp.fr - nous ferons au mieux pour vous répondre rapidement.

---

Une des seules bonne raison de sortir de chez vous pour ceux.celles qui le peuvent...

PNG - 40.6 ko

---

Ne pas jeter d’huile sur le feu : la suite ici !

Extrait : Alors que les personnels de l’Éducation nationale et des universités sont sur le pont pour faire face à la crise, la FSU réclame une série de mesures d’urgence et une concertation nationale pour envisager tous les aspects du retour à la normale.

PDF - 110.3 ko
2020_03_20 - CDP ne pas jeter d’huile sur le feu

---

- Vendredi 20 mars -

JPG - 16.1 ko

Covid-19 : Personnels soignants...le sacrifice qui vient

---

Menaces sur les vacances scolaires : à lire ici, l’article du café pédagogique, La réduction des congés d’été rendue possible par la loi d’urgence.

Le SNUipp-FSU est vigilant par rapport à ce risque qui se profile et dont on entend de plus en plus parler dans les médias. Il n’est pas possible de nous faire mettre en oeuvre la continuité pédagogique pendant cette période, puis de réduire ou supprimer des congés.

---

- Jeudi 19 mars -

INFO SNUipp-National

Lettre adressée au Ministère de l’Education Nationale sur la situation des familles les plus en difficulté.

Comment peuvent-elles assurer la continuité pédagogique ?

A lire ici :

PDF - 2.5 Mo
2020_03_18 - Lettre au ministre - familles en difficulté

---

Covid-19 : Directions d’écoles...halte aux demandes extravagantes !

La situation de crise n’autorise pas le grand n’importe quoi !

Dans notre départements des directions d’écoles ont été destinataires de consignes extravagantes !

Du grand n’importe quoi ! - à lire ici ! : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article5114

---

COVID19 : Consignes départementales actualisées 19 mars 2020

Consignes venant de l’Inspection Académique :

Tous.tes les enseignants.es, y compris les directeurs.trices doivent respecter les consignes de confinement et ne pas se rendre dans les écoles. La continuité scolaire doit être assurée à distance. Il ne faut plus faire de roulement dans les écoles.

Seuls les enseignants volontaires pour accueillir les enfants des soignants ont l’autorisation de se rendre dans l’école d’accueil. Ce sont les IEN des circonscriptions concernées qui gèrent l’organisation.

- Mercredi 18 mars -

Nous vivons maintenant pleinement dans "le confinement généralisé", une période bien insolite. Nous espérons que tous et toutes aient pu prendre leurs marques et trouver une organisation moins éprouvante et sans injonctions culpabilisantes et angoissantes de la hiérarchie - nous y veillons. Dans le cas contraire, il faut nous informer (par mail : snu67@snuipp.fr) - notre syndicat peut vous aider ; quel que soit son échelon, national ou départemental, nos équipes mettent tout en oeuvre pour que la vie des personnels pâtisse le moins possible de cette situation nouvelle et, pour le moins, compliquée.

Compliquée encore concernant l’accueil des enfants des personnels soignants. A l’image de nos personnels soignants qu’il ne faut surtout pas oublier d’applaudir tous les soirs à 20h à nos fenêtres confinées, beaucoup se sont portés volontaires... Volontaires, oui, mais il s’agit de ne pas oublier de les protéger !

Extrait... Après deux jours de fermeture des crèches, écoles, établissements scolaires et universitaires, les remontées du terrain que peuvent avoir les syndicats nationaux de la FSU font état d’un nombre important de personnels volontaires pour assurer l’accueil des enfants des personnels soignants (...) - la suite ici !

PDF - 145.1 ko
2020_03_18 - Accueil des enfants des personnels soignants

D’autres se battent à l’Université, cette fois-ci pour protéger chercheurs et étudiants du diktat de la contestable « continuité pédagogique » et demander les moyens de protection de base pour poursuivre leurs travaux.

Extrait... Lundi c’était un peu l’anarchie sur le campus. J’avais demandé dimanche qu’ils désactivent les badges d’accès aux bâtiments et ne valident que les accès des personnels essentiels, mais ils n’ont pas voulu au prétexte qu’il fallait laisser les collègues récupérer leurs affaires. (...)

L’intégralité du texte de Pascal Maillard à lire ici

Bon courage à tous et à toutes - et surtout, on ne se laisse pas faire ! D’autres infos bientôt...

- Mardi 17 mars -

Peu d’informations aujourd’hui, sans doute parce que notre administration a enfin pris la mesure de la situation. Nos hiérarchies rentrent dans les clous - ça vaut le coup d’appliquer une vieille consigne du SNUipp :

« On ne se laisse pas faire ! »

Quelques infos quand même :

  • Vu la situation, nous sommes dans l’obligation d’annuler notre stage « Le travail « contrarié » de la direction d’école » prévu le 31 mars avec Frédéric Grimaud. Nous verrons si nous pouvons le reporter à une date ultérieure.
  • Nous vous proposons cette courte vidéo de F. Grimaud qui évoque le sujet du moment : « la continuité pédagogique ».

Alors que le président ferme les écoles pour une durée indéterminée, les enseignant-es sont sommé-es d’assurer la "continuité pédagogique". Entendez par là de préparer des leçons et exercices à destination des familles en ligne.

Mais à quelles familles s’adressent cette démarche ? Quid de la relation pédagogique nécessaire aux apprentissages ?

En ces temps de doutes, de crises, de pertes de repères, Frédéric Grimaud nous propose de rappeler quelques boussoles de notre métier dans cette vidéo.

Frédéric Grimaud est chercheur à l’université d’Aix-Marseille, il est membre de l’institut de recherche de la FSU.

La continuité pédagogique en question... - F. Grimaud

  • Continuité pédagogique... c’est l’expression du moment pour beaucoup d’entre-nous... On cherche, on essaye, on trouve, on fait au mieux... Hélas, et malgré toutes les alertes de ces dernier mois, tout ceci fut, quoi qu’on en dise, bien mal préparé et les alertes niées jusqu’au plus haut de l’échelle... Pour le moment on gère, mais demain on en reparlera !

JPG - 24.9 ko

En raison d’un nombre exceptionnel de connexions, l’accès à l’ENT est temporairement restreint. Merci de votre compréhension. L’équipe support produit.

Des messages que vous voyez sans doute quotidiennement, que ce soit pour vos élèves, ou pour vos enfants... On fait au mieux ! - Hier soir, allocution du président : « Nous sommes en guerre ! (...) Je saurai en tirer toutes les conséquences ..... toutes les conséquences....... » pour le Service Public ? Nous l’espérons !

- Lundi 16 mars -

Grève du 31 mars / réforme des retraites reportée. Voir le communiqué de l’intersyndicale ici :

PDF - 252.3 ko
2020_03_16 - Communiqué intersyndical - report des actions en cours

En raison du nombre exceptionnel de connexions, L’accès à l’ENT est temporairement restreint. Merci de votre compréhension. L’équipe support produit

---

Comme l’a annoncé le SNUipp-FSU67 hier, le mot d’ordre pour tous et toutes c’est CONFINEMENT PRIORITAIRE - PAS DE SANCTION. Le MEN a enfin clarifié et simplifié ses exigences pour ses personnels.

A lire : Point de situation pour l’Éducation nationale, conséquences des mesures de fermeture, continuité pédagogiques, concours et examens, voyages scolaires etc. : consultez notre FAQ.

PDF - 547.9 ko
Coronavirus-Covid-19 : questions-réponses pour les familles, les élèves et les personnels d’éducation - version du 15 mars 16h00

Et aussi : Coronavirus : Enfin des consignes claires de rester chez soi - café pédagogique.

En cas de problème ou question, contactez-nous, par mail de préférence au snu67@snuipp.fr - nous ferons au mieux pour vous répondre rapidement.

- Dimanche 15 mars -

Faisons simple ! - Info du SNUipp-National et si besoin, on reste à la maison ! - pas de sanction, pas de retrait de salaire !

Le ministère vient d’indiquer sur le site du MEN : Lundi, les seuls personnels présents dans les établissements seront donc ceux dont la présence est indispensable notamment pour l’ouverture et la sécurité des locaux, l’information des familles et des élèves et pour l’accueil des enfants des personnels soignants ne disposant pas d’autres moyens de garde.

Tout le texte ici :

PDF - 75.1 ko
2020_03_15 - Lettre de JM Blanquer aux recteurs

---

Suite aux annonces du premier ministre hier soir, le SNUipp-FSU67 met tout en oeuvre pour avoir des consignes claires et demande aux services académiques à ce que la continuité scolaire puisse être mise en place sans qu’il soit nécessaire que les enseignant.es soient physiquement présents dans les écoles, y compris à partir de demain matin, lundi 16/3.

PDF - 229.2 ko
2020_03_15 - Courrier DASEN consignes épidémie Coronavirus

A lire - Café Pédagogique - Coronavirus : Les enseignants face aux nouvelles contradictions du ministre - "Le 15 au matin, sur France Info, JM Blanquer réajuste son discours. "Le but n’est pas de faire venir qui que ce soit pour le principe de le faire venir... Le but n’est pas de faire venir beaucoup de professeurs", dit le ministre. "La majorité sera en télétravail mais il faut une équipe de permanence dans l’établissement... Dans chaque cas le chef d’établissement décide quel professeur vient physiquement et quel autre télétravaille". Finalement JM Blanquer lâche que "sur 70 enseignants peut-être 5 ou 6 seront présents"."

Pour le SNUipp-FSU67, c’est bien aux directeurs.trices d’organiser le service en tenant compte des réalités du terrain. Notre ministre demande qu’il y ait au moins un enseignant demain à l’école - si le.la directeur.trice est présent.e, ça suffit ! Le ministre a aussi annoncé ce matin qu’il n’y aurait aucune sanction prise, ni retrait de salaire sous quelque forme que ce soit

INFO SPECIALE : dans certaines circonscriptions la demande hiérarchique envoyée ce matin aux directeurs.trices est en totale contradiction avec les mesures préconisées. Aucun.e collègue ne doit se sentir obligé.e de venir demain lundi 16 mars à l’école ; nous invitons les directeurs.trices à ne pas se rendre aux réunions organisées par certains.es IEN pour éviter les rassemblements inutiles comme cela est préconisé.

Concernant les AESH, les directives du MEN sont dores et déjà plus claires : "Les personnels ne pouvant télé-travailler, les AESH par exemple, resteront à leur domicile." : voir ici - http://67.snuipp.fr/spip.php ?article5110. En conséquence, nous invitons les AESH à ne pas se rendre dans les écoles demain.

- Samedi 14 mars -

Publication du MEN : Coronavirus COVID-19 - FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

Mise à jour le 14/03/2020 à 17h00 – annule et remplace la précédente version

PDF - 465.7 ko
Coronavirus-Covid-19 : questions-réponses pour les familles, les élèves et les personnels d’éducation - version du 14 mars 17h00

Suite aux annonces drastiques de ce soir, le SNUipp-FSU67 attend avec impatience une version mise à jour pour répondre à vos attentes et inquiétudes nouvelles.

Quelques réponses aux questions posées par les collègues :

--- certaines réponses seront précisées dès réception d’informations fiables ---

  • L’administration a envoyé un mail proposant aux enseignants.es de se porter volontaire pour accueillir les enfants des personnels de santé (par 1/2 journée). Il s’agit bien de volontariat - aucune réquisition n’est annoncée pour le moment. Donc à vous de choisir !
  • Sur ce sujet, le MEN indique dans ses LIGNES DIRECTRICES diffusées vendredi 13/3 que "Cet accueil s’organisera dès lundi 16 mars matin. Les parents concernés devront dans la mesure du possible informer dès le vendredi 13 mars et durant le week-end les directeurs d’école et les principaux de collège de manière à ce que cet accueil soit le mieux préparé possible.". Cette demande était en contradiction avec la seule "recherche de volontaires" diffusée par les IEN dans le Bas-Rhin. L’administration vient de communiquer ces informations :
    • L’accueil de ces élèves dans le Bas-Rhin ne se fera que dans les écoles dédiées (et pour l’instant uniquement dans celles-là) et avec des enseignants volontaires (les directeurs et les enseignants concernés ont été contactés nominativement).
    • Les parents en demande doivent être orientés vers l’Agence Régionale de Santé (ARS), seule compétente en la matière pour communiquer sur le sujet (l’ARS est en possession de la liste de ces écoles disséminées dans le département à proximité des structures hospitalières et de santé).
    • Dans tous les cas, aucun accueil ne pourra et ne devra se faire hors de ces écoles ciblées.
  • Si vous envoyez une ASA (Autorisation Spéciale d’Absence - elle est DE DROIT), indiquez uniquement les dates des jours travaillés, jusqu’à la fin du mois de mars. Pour le moment, c’est 14 jours maximum, mais si la situation se prolonge, ce quota pourrait être réactualisé (vous pouvez indiquer que vous n’avez pas de moyen de garde). Ces journées sont payées normalement et non décomptées des journées enfants malade habituelles (y compris les primes REP/REP+ et autres - voir ci-dessous).
  • Les ASA peuvent être prise au jour le jour, en alternance avec le conjoint etc... A chaque famille de s’organiser au mieux. Seule restriction, vous ne pouvez pas partir en vacances.
  • Les réunions (conseil d’école, conseil des maîtres etc...) ne sont pas annulées. Si vous n’êtes pas en ASA vous êtes tenus de vous y rendre (y compris les ZIL). A chaque équipe de faire au mieux pour maintenir "la distance de sécurité d’1 mètre" mais s’il y a impossibilité, ce ne peut être invoqué comme excuse.
  • Primes REP/REP+ et autres : le SNUipp-FSU67 a interrogé l’administration et demandé le maintien des primes et indemnités durant cette période. La DGRH nous a confirmé qu’il n’y aura pas d’impact financier.
  • ZIL : lundi 15/3, si vous êtes en remplacement long, vous vous rendez dans l’école où vous remplacez - sinon dans votre école de rattachement, aux horaires habituels, sauf contre-ordre de votre direction/IEN.

Lundi on fait quoi ? Coronavirus : des consignes pas toujours claires - compte-rendu de la réunion au ministère avec les organisations syndicales vendredi 13 mars

- Vendredi 13 mars -

Pour notre intérêt collectif, dès lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre, les élèves ne seront pas accueillis dans les écoles.

Cependant, les enseignant.e.s pourraient être amenés.es à rejoindre leur établissement, notamment pour mettre en oeuvre la "continuité pédagogique".

Le SNUipp-FSU67 rend attentifs les collègues au fait que le maintien de cette "activité scolaire" est évidemment en fonction de nos moyens (matériel, outils pédagogiques, formation) et des possibilités des familles.

IMPORTANT : les enseignant.e.s ayant des enfants âgés de moins de 16 ans pourront les garder à la maison (1 adulte par famille) sans obligation de mettre en place la continuité pédagogique

  • envoyer à l’IEN le formulaire classique d’absence en indiquant "demande d’autorisation spéciale d’absence (ASA) pour garde d’enfants de moins de 16 ans" et les dates jusqu’à la fin du mois - pas d’autres document nécessaire.
    Word - 64 ko
    formulaire-unique-autorisations-absence

Il n’est pas question de demander aux équipes de se retrouver chaque jour et d’assurer 6h de présence quotidienne. Elles peuvent décider au niveau de chaque école de la meilleure organisation.

  • Pour les établissements et postes particuliers (ERPD, SEGPA etc...) voir d’abord les demandes de l’administration et du chef d’établissement.

Nous conseillons aux équipes de se retrouver dès lundi matin à 9h pour faire le point. Ensuite, la continuité scolaire pourra être assurée avec souplesse. Les équipes peuvent choisir de se rencontrer 2 heures deux fois par semaine, par exemple, afin de faire le point sur les difficultés à traiter et réfléchir collectivement à la meilleure façon d’assurer cette continuité scolaire.

Concernant la continuité pédagogique, à lire : Coronavirus/Covid-19 : L’école bousculée... : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article5098

Quelques conseils pour les jours à venir :

  • Signalez nous toute demande institutionnelle qui vous paraîtrait inapproriée et non respectueuse de vos droits.
  • Pour maintenir le lien avec les familles, l’adresse mail professionnelle peut être utilisée (le format, prenom.nom@ac-strasbourg.fr étant largement connu) ; toutefois nous vous conseillons de créer une adresse spécifique pour ne pas mélanger vie professionnelle et privée.

Quelques remarques

  • il n’y aura aucune perte de salaire - ni de jours décomptés pour garde d’enfants malades.

---

Annoncé le jeudi 12 mars, écoles, collèges, lycées et universités fermées à partir de lundi et jusqu’à nouvel ordre

"Mais pour notre intérêt collectif, dès lundi et jusqu’à nouvel ordre, les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et les universités seront fermées. Fermés pour une raison simple : nos enfants et nos plus jeunes, selon les scientifiques, sont celles et ceux qui propagent, semble-t-il, le plus rapidement le virus." Emmanuel Macron - allocution télévisée du jeudi 12 mars

Le SNUipp-FSU67 vous tiendra au courant heure par heure des modalités qui vont suivre pour les enseignant.e.s (continuité pédagogique, obligation de venir à l’école etc...).

JPG - 11.7 ko

- Le SNuipp-FSU 67 vous informe régulièrement - plus ancien...

En cas de question ne restez pas seul, contactez le SNUipp-FSU 67 de préférence par mail (snu67@snuipp.fr) ou par téléphone (0390221315) en fonction de l’urgence.

- Si l’épidémie est considérée comme une urgence, il faut agir en conséquence. Communiqué de l’intersyndicale demandant la suspension du processus législatif concernant la retraite à points. Lire ici :

PDF - 137.2 ko
Communiqué intersyndical

- Site du Ministère avec la foire aux questions (FAQ) actualisée ici

 

63 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.