www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / Faits d’actualité, positions du SNUipp et de la FSU  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • 2020_03_24 - Communiqué de presse intersyndical - personnes démunies
    PDF - 62.2 ko
    Télécharger

  • 2020_03_30 - Accueil en sécurité des enfants de soignants
    PDF - 1004.2 ko
    Télécharger

  • 2020_03_30 - COURRIER ADRESSE AU MEN SUR LA SECURITE ET LA PROTECTION DES PERSONNELS QUI ACCUEILLENT LES ENFANTS DE SOIGNANTS
    PDF - 178 ko
    Télécharger

  • 31-03-2020-M Blanquer arrêtez de faire semblant
    PDF - 289.3 ko
    Télécharger

  • LSU-parents
    PDF - 221.8 ko
    Télécharger
31 mars 2020

Fil d’Actus COVID19 : incontournable - la Foire Aux Questions du SNUipp-FSU

PNG - 48 ko

La situation à propos du Coronavirus mise à jour heure par heure

- Vendredi 3 avril -

PNG - 118.9 ko

CTSD du 9 avril : 49 fermetures de postes de ZIL envisagées par l’administration !

Extrait : « Peu de fermetures dans le réseau des classes mais 49 fermetures de postes de ZIL ! »

---

Le SNUipp-FSU67 a demandé une audience à la DASEN pour avoir des réponses aux nombreuses questions que se posent les collègues. Nous avons pu nous entretenir avec Madame Bazzo, DASEN, hier après-midi en visioconférence et obtenu des réponses plus précises sur de nombreux sujets :

  • Sur la continuité pédagogique
  • Sur la carte scolaire
  • Sur le Mouvement
  • Sur les M1 et M2 / CRPE

Compte-rendu de l’audience en visioconférence du 2 avril 2020 avec Madame BAZZO, DASEN du Bas-Rhin - c’est ici

PDF - 96.5 ko
2020_04_02 - Compte rendu de la visioconférence SNUipp-FSU67 - DASEN

---

- Jeudi 2 avril -

JPG - 79.6 ko

Quand pourra t-on rouvrir les écoles ? (café pédagogique)

Extrait : « Il faudrait donc attendre que le virus ait suffisamment diffusé dans la population ou qu’un vaccin soit trouvé pour permettre la réouverture des écoles. Dans les deux cas, on se situ esur un temps long. » - La suite ici !

---

- Mercredi 1 avril -

EXCLUSIF ! JM Blanquer demande aux parents de noter leurs enfants !!!

voir ci-dessous pour en savoir plus !

PDF - 221.8 ko
LSU-parents

Le SNUipp-FSU67 mettra toute son énergie à répondre à cette provocation pleine d’arêtes !

---

- Mardi 31 mars -

Nous vous proposons un communiqué de la FCPE sur lequel, le SNUipp-FSU67 réuni en bureau-visio se soir, adhère totalement aux idées qui y sont exposées (nous y reviendrons prochainement) :

M. Blanquer, arrêtez de faire semblant

Extrait : Si l’on en croit M. Le ministre de l’Education nationale, tout est sous contrôle. Tout le monde a trouvé son « rythme de croisière » - la suite ici

PDF - 289.3 ko
31-03-2020-M Blanquer arrêtez de faire semblant

---

- Lundi 30 mars -

Accueil en sécurité des enfants de soignants.

Réponses du service de médecine de prévention aux questions que vous vous posez peut-être :

PDF - 1004.2 ko
2020_03_30 - Accueil en sécurité des enfants de soignants

---

COURRIER ADRESSE AU MEN SUR LA SECURITE ET LA PROTECTION DES PERSONNELS QUI ACCUEILLENT LES ENFANTS DE SOIGNANTS

PDF - 178 ko
2020_03_30 - COURRIER ADRESSE AU MEN SUR LA SECURITE ET LA PROTECTION DES PERSONNELS QUI ACCUEILLENT LES ENFANTS DE SOIGNANTS

---

- Samedi 28 et dimanche 29 mars -

COVID-19 INFOS

Le SNUipp-FSU a mis en place une Foire Aux Questions suite aux nombreuses sollicitations dues, pour partie, aux incohérences à tous les niveaux hiérarchiques. Cette FAQ a pour objectif d’apporter des réponses administratives et syndicales : elle est amenée à s’enrichir en fonction des problématiques rencontrées sur le terrain et des évolutions liées à la gestion de la crise.

JPG - 66.7 ko

---

- Vendredi 27 mars -

JPG - 102.7 ko

Je suis en colère et j’ai la rage

Un psychologue de l’hôpital de Mulhouse crie sa révolte contre ceux qui ont détruit le système de santé au nom des restrictions budgétaires. Une fois la pandémie passée, ceux-là mêmes rendront des comptes. - Tribune du Journal Libération du 24/3/2020 à découvrir ici.

---

Que pouvait-on savoir et prévoir de l’actuelle pandémie et de son arrivée sur le territoire français ?

Premiers éléments de réponse à partir d’un corpus bien défini : le très réputé magazine « Science », et les déclarations de l’OMS depuis fin décembre 2019 : à lire ici.

- Jeudi 26 mars -

Hélas, ils recommencent (continuent) à mettre la pression... Bientôt il faudra faire des visioconférences avec nos élèves pour proposer de nouveaux savoirs !!!...

Extrait du courrier d’un IEN du 25/3/2020 :« Pour conduire la continuité pédagogique, les objectifs qui nous sont assignés sont :

  • Proposer un plan de travail hebdomadaire aux élèves
  • Entretenir les connaissances déjà acquises
  • Permettre l’apprentissage de nouveaux savoirs.

Je vous propose que les deux premières semaines soient exclusivement centrées sur la révision de notions acquises et sur l’entraînement. Progressivement, il nous faudra introduire de nouvelles notions qu’il conviendra d’accompagner à distance à l’aide de certains outils numériques mis à notre disposition. »

De notre côté, nous ne modifions pas nos consignes ! Faites au mieux avec les moyens mis à votre disposition.

De votre côté, informez-nous de toute demande qui vous semblerait inappropriée : snu67@snuipp.fr

A noter : nous attendons avec impatience le nouveau « guide noir Blanquer » du confinement et de la continuité pédagogique...

---

JPG - 46.9 ko

- Mercredi 25 mars -

COVID 19 - Compte rendu de la bilatérale avec le ministre sur les conséquences de la crise du coronavirus à l’école

JM Blanquer est quelqu’un de complexe... Capable d’un double discours selon qu’il soit avec les médias ou les syndicats... Faites-vous votre propre jugement...

---

Covid-19 : Quand la porte-parole du gouvernement nie l’engagement des enseignants !

---

Certains.es nous interrogent sur la consigne du SNUipp-FSU67 concernant la continuité pédagogique. La voici résumée en quelques phrases (prenez les items correspondant à votre situation...) :

La seule consigne qui vaille : tu fais ce que tu peux et ce que tu juges possible et souhaitable.

1- Ce que tu peux parce que l’institution ne t’a ni équipée ni formée pour l’enseignement à distance.

2- Ce que tu peux parce que tu as des enfants à la maison et que tu n’es pas en mesure de travailler comme si tu étais à l’école. Hors de question que tu bosses la nuit pour tes élèves !

3- Ce que tu juges possible en pensant aux enfants dont les parents sont déjà sous pression et excédés, ne pas donner de travail scolaire qui ajoute au stress.

4- Ce que tu juges possible en te disant que de toutes façons, les devoirs à la maison ont été interdits déjà dans les années 50 parce que générant une fracture scolaire encore plus grande.

5- Ce que tu juges souhaitable, pour maintenir un lien avec celles et ceux qui n’ont que l’école pour s’en sortir.

6- Ce que tu juges souhaitable en pensant qu’il ne faudrait pas que le gouvernement en profite pour instaurer l’école à distance pour tous.tes. Ou nous contraindre au suivi "pédagogique" des gamins absents.

Et surtout et avant tout : tu prends soin de toi et de ta famille, le reste suivra.

---

Communiqué de presse de l’intersyndicale du Bas-Rhin : CGT-CNT-FSU-Solidaires Alsace : « Coronavirus : A Strasbourg, les pauvres sont les premières victimes ! »

PDF - 62.2 ko
2020_03_24 - Communiqué de presse intersyndical - personnes démunies

- Mardi 25 mars -

Covid 19 : Dans le Haut-Rhin, le coronavirus se propage aussi à cause de la fracture numérique

---

Le SNUipp-FSU67 actuellement en bureau en visioconférence... Pas de pause pour défendre le service public !!!

BMP - 269.5 ko
bureau SNUipp-FSU67 en visioconférence ce soir...

---

COvid-19 et accueil des enfants de soignants : Une école fermée..., à lire ici

---

Confinement, continuité : les consignes du SNUipp-FSU - Protégez-vous, protégez les autres, limitez drastiquement vos déplacements ; à lire ici

JPG - 50.9 ko

Nos IEN (pas trop de nouvelles de notre ministre hier, si ce n’est, quand même, que le 4 mai on reprend l’école et que chaque famille sera appelée par un.e enseignant.e !) ont maintenant tous et toutes compris qu’il ne fallait plus sortir de chez nous. Leurs messages nous offrent enfin, à des degrés divers, la confiance, les remerciements, le « prenez soin de vous » etc....

MERCI CHEF !

Dommage ; certains.es insistent encore lourdement (voir très lourdement) sur la continuité pédagogique que la plupart d’entre-nous tente de mettre en oeuvre au mieux, avec le peu de formation et de moyens qu’ils.elles ont, ne comptant pas leurs heures de travail et abandonnant parfois leurs propres enfants aux ENT inopérants et autres litanies de cours à rallonge disséminés par certains.es enseignants.es angoissés voire désespérés, parfois au bord du burn-out confiné.

Si un collègue est malade, il faudra assurer solidairement la continuité... ; il s’agit d’appeler chaque famille au moins une fois par semaine pour prendre des nouvelles et s’assurer de l’effectivité de la continuité pédagogique... ; « Il y avait l’école avant COVID 19, il y aura l’école d’après. »... Oui, les injonctions bien-pensantes sont encore présentes ici et là, la confiance pas encore de mise ; et les menaces sur « l’école d’après le COVID-19 » doivent nous faire réagir.

On ne se laisse pas faire !

---

La FSU-Alsace, dans un Appel des organisations syndicales de l’éducation et de la FCPE de l’académie de Strasbourg alerte sur la situation de non protection des personnels volontaires pour accueillir les enfants des soignants qui font courir pour tous.tes, volontaires et enfants, le risque de contracter et diffuser la maladie.

A lire ici : SOLIDAIRES, OUI ! VICTIMES DU COVID-19, NON !

JPG - 77.2 ko
PDF - 119.9 ko
2020-03-23 - FSU Alsace CP accueil des enfants de soigants version 1 page

Extrait : Doit-on refuser aux personnels de l’éducation nationale l’indispensable protection nécessaire à toute personne qui continue à travailler et risquer de nouvelles contaminations ?

A lire ou relire :

Covid-19 : On ne meurt ni d’ignorance, ni d’ennui...mais du virus !

Extrait : « Vendredi 20 mars 2020, un CHSCTA exceptionnel s’est tenu en visioconférence. (...) [La FSU] a demandé de faire passer un message à M. Blanquer, notre ministre. (...) » - la suite ici !

---

A lire, Tribune du café pédagogique : Continuité pédagogique ou rupture d’égalité ?

Extrait (23/3/2020) : L’enseignement à distance ne doit pas être la mise à distance de notre projet éducatif L’impérieuse et immédiate « continuité pédagogique » a été promulguée le 12 mars au soir, après des semaines de déni, sans préparation ni réflexion ni consultation. Nous mesurons peu à peu combien ce télé-enseignement fait écran à toute tentative de réflexion éthique et pédagogique, déjà parasitée pendant trois jours par des injonctions aussi médiatisées qu’anxiogènes et contradictoires. Pour le ministre Blanquer et sa chaîne de « commandement » administratif, l’urgence, c’était de mettre tout le monde au travail quels qu’en soient les risques. La « nation apprenante » se devait d’envoyer ses petits soldats sur le front de la bataille scolaire et pédagogique.

Et aussi... La continuité pédagogique dans la tourmente - café pédagogique 23/3/2020

---

Et notre ministre ?... lui, il sait ! : le 4 mai... TOUS A L’ECOLE ! (et si quelqu’un trouve un peu de temps pour l’appeler...)

Le fil d’actus - avant le 24/3 - c’est ici

 

15 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.