www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Carrière  / Instances Paritaires  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
6 avril 2020

CTSD du 9 avril : 49 fermetures de postes de ZIL envisagées par l’administration !

Peu de fermetures dans le réseau des classes mais 49 fermetures de postes de ZIL !

En raison de l’épidémie en cours et des bouleversements engendrés, le Ministre a décidé que les fermetures dans le réseau des classes se feraient à minima.

Ainsi toutes les fermetures de classes dans les communes de moins de 5000 habitants sont annulées sur simple demande du maire. Un grand nombre de fermetures de classes prévues en milieu urbain seront également annulées.

- Plus d’infos à ce sujet ici : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article5174

PNG - 23 ko

Le CTSD se réunira jeudi 9 avril à 14 heures en visioconférence.

A la prochaine rentrée notre département comptera 899 élèves de moins pour un total de 99 449 élèves scolarisés dans le premier degré à la rentrée 2020. Le Bas-Rhin "rend" 8 postes au département du Haut-Rhin.

Focus sur les mesures envisagées par l’Ia-Dasen du Bas-Rhin

- 26 écoles seulement seraient concernées par une mesure d’ouverture de classe.
- 8 postes monolingues seraient fermés pour réouvrir 8 postes bilingues dans les mêmes écoles
- 1 poste bilingue serait transformé en poste monolingue dans la même école.
- Création de deux postes supplémentaires d’Enseignants Référents Handicap (ERH)
- 9 postes seraient fermés dans des villes de plus de 5000 habitants.
- 6 ULIS - TFC seraient ouvertes.
- 3 postes d’UPE2A seraient transférés dans de nouvelles écoles.

De nombreuses écoles qui pourraient prétendre à une ouverture en seraient privées. Si le choix de limiter fortement les fermetures de classes est judicieux, un nombre conséquent de postes supplémentaires auraient dû être attribués.

Ce manque de postes conduirait la DASEN a fermer 49 postes de ZILiens dans notre département.

Ce déficit de postes aura pour conséquences :
- De dégrader encore davantage les remplacements l’an prochain
- De dégrader les conditions de travail dans de nombreuses écoles qui vont fonctionner avec des classes surchargées
- D’empêcher les écoles en Education prioritaire ou en zone difficile de fonctionner dans de bonnes conditions.

Lors du CTSD du 9 avril les représentants du SNUipp-FSU67 interviendront pour défendre la situation des écoles qui ont été "oubliées".

- Fiche de suivi et seuils ici : http://67.snuipp.fr/spip.php ?article309

 

38 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.