www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives IUFM, Formation continue, Concours  / IUFM, Formation continue, Concours 2009  / Formation du personnel enseignant 2009 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 mai 2009

Formation des enseignants et mesures transitoires : ne pas s’arrêter au milieu du gué. Mai 2009

Communiqué du SNUipp-FSU, Paris, le 3 mai 2009.

Devant les inquiétudes et la mobilisation des personnels, le ministre de l’Education Nationale a annoncé des mesures transitoires pour l’année 2009/2010 : ainsi du maintien des concours existants, des conditions de leur préparation et du maintien des inscriptions à l’IUFM en septembre 2009. Le ministère de l’Education Nationale a également reconnu la nécessité d’un temps de formation d’un tiers de service pendant l’année de stage.

Le SNUipp demande solennellement, qu’après le maintien des concours et des conditions de préparation, soient également maintenues les conditions d’organisation de l’année post-concours (année de PE2) constituée de 60 % temps en formation à l’IUFM et de 40 % en stage comme le demande la conférence des présidents d’Université. Pourquoi priver une promotion de professeurs des écoles de cette année de formation professionnelle essentielle pour l’exercice d’un métier complexe et exigeant ?

En effet cette année de formation en alternance permet aux futurs professeurs de découvrir réellement le métier d’enseignant et de s’y exercer tout en continuant à approfondir les connaissances indispensables à la réussite des élèves comme gérer la classe, construire des apprentissages, comprendre les difficultés des élèves, travailler en équipe,... Si les choix du ministère étaient confirmés, c’est toute une promotion d’enseignants des écoles qui pourraient être responsables d’une classe en septembre 2010 sans avoir jamais effectué de stages en responsabilité devant des élèves.

Le SNUipp, favorable à une reconnaissance au niveau master du métier d’enseignant rappelle qu’il désapprouve totalement le caractère précipité et aventureux du dispositif actuel dont il demande l’abandon pour ouvrir de réelles négociations.

Il demande solennellement aux ministres d’entendre cette exigence dans l’intérêt des élèves, des enseignants et des formateurs en maintenant l’ensemble du dispositif de préparation au concours, d’épreuves du concours et d’année de stagiaire.

 

9 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.