www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives CAPD  / CAPD 2009  / Mouvement 2009 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • Déclaration liminaire faite à la CAPD du 30/06/2009
    PDF - 794 ko
    Télécharger

  • Communiqué de presse sur la CAPD du 30/06/2009
    PDF - 6.6 ko
    Télécharger
23 août 2009

Colère des syndicats face au mouvement : déclaration liminaire de la CAPD du 30 juin 2009 et communiqué de presse

Chers collègues,

Le début de cette année scolaire a été marqué par la volonté du ministère de l’Education Nationale de modifier les modalités du mouvement dans le but affiché d’améliorer le dispositif mais, en réalité, avec l’objectif non avoué de mettre vos représentants élus sur la touche.

L’IA nous a annoncé cette réforme comme susceptible d’obtenir des résultats plus rapides et plus efficaces pour les personnels concernés. Devant la présentation du nouveau dispositif, nous avons, à plusieurs reprises, exprimé nos vives craintes sur les nombreux problèmes d’équité que celui-ci risquait d’engendrer par rapport au respect du barème et des règles de la CAPD. Malgré nos propositions constructives, nous n’avons pas été écoutés lors des groupes de travail dédiés et des CAPD précédant le mouvement.

Dès lors, nous avons assisté à un mouvement « explosé » avec des changements de règles permanents et des non respects de la circulaire ad hoc ; cette pratique contrastant fortement avec celle mise en oeuvre les années précédentes et qui consistait à construire trois mouvements séparés.

Non seulement nous n’avons pas été impliqués dans les affectations manuelles des 400 collègues restant sans affectation à l’issue de la 2de phase informatisée du mouvement, mais nous n’avons pas disposé des documents nécessaires pour contrôler le travail de l’administration et garantir que l’équité entre les collègues a été respectée. L’administration n’est elle-même pas en mesure de produire des documents facilement exploitables pour affecter les collègues, ce qui risque de provoquer un nombre important d’erreurs ! Dans ces conditions, toute implication de notre part dans le mouvement ne pouvait être que très marginale ; il aurait fallu revoir une par une les affectations des 700 collègues restant à affecter lors de cette deuxième phase pour garantir une procédure transparente et de qualité, garantissant l’égalité de tous devant le critère du barème.

Pour dénoncer de manière forte cette situation inadmissible, et afin qu’elle ne se renouvelle plus, nous avions décidé de quitter en cours de séance la commission du 30 juin plutôt que d’y faire de la figuration. Cette initiative qui devait se faire en intersyndicale a, au dernier moment, été sabotée par le seul représentant du SNE qui a souhaité rester en séance pour continuer à siéger. Aussi avons nous été contraints, dans une ambiance ubuesque, d’assister quasi-passivement à la validation du travail de l’administration. Bien entendu, nos trois organisations ont voté contre ces nouvelles méthodes d’affectation des personnels enseignants du Bas-Rhin.

Le cas échéant, nous vous invitons à témoigner de votre mécontentement vis-à-vis de votre affectation en nous mettant en copie de votre courriel : snu67@snuipp.fr

Il faut tout faire pour que cette inadmissible prise en otage des collègues et de leurs représentants ne se renouvelle pas lors des prochaines années !

Vos représentants à la CAPD : SE-UNSA 67 – SGEN-CFDT – SNUipp67-FSU

Vous pouvez lire, ci-dessous, la déclaration faite lors de la CAPD du 30 juin 2009 afin de signifier à l’IA notre mécontentement et notre désaccord face aux pratiques qui ont régi le mouvement cette année.

PDF - 794 ko
Déclaration liminaire faite à la CAPD du 30/06/2009

Vous pouvez aussi lire la déclaration commune que les syndicats ont faite à la presse

PDF - 6.6 ko
Communiqué de presse sur la CAPD du 30/06/2009

 

11 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.