www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Carrière  / Formation syndicale (SNUipp-FSU et FSU) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 novembre 2020

Universités du SNUipp des 24-25-26 novembre (en visio) : les vrais enjeux de l’école - avec la participation de Philippe Meirieu

JPG - 107 ko

Universités du SNUipp - rencontres en ligne :

Les vrais enjeux de l’école

Les 24, 25 et 26 novembre 2020

Les 24, 25 et 26 novembre, le SNUipp-FSU organise des universités virtuelles autour des « vrais enjeux de l’école » pour confronter au réel les fictions ministérielles, et continuer d’associer les enseignantes et enseignants à la transformation de l’école.

En quoi liberté pédagogique et professionnalité enseignante renforcées participent de la lutte contre les inégalités scolaires et de la construction d’une culture commune ? Comment inscrire l’école dans une transition écologique rendue encore plus urgente par la crise sanitaire ? Comment l’école peut-elle participer à plus d’égalité hommes/femmes ? Ces débats prolongent ceux instruits par le SNUipp-FSU depuis 20 ans, avec l’organisation de ses Universités d’Automne où se confrontent savoirs professionnels et apports issus de l’ensemble de la recherche.

Inscrivez-vous nombreux et nombreuses à cet évènement.

Modalités pratiques :

L’inscription se fait en ligne via l’adresse suivante : https://consultation.snuipp.fr/universites-virtuelles-inscription

Programme des rencontres en ligne : « Les vrais enjeux de l’école »

- Mardi 24 novembre : « Les inégalités scolaires » avec Jean-Yves Rochex - 20h30-22h

- Mercredi 25 novembre : « L’école au temps du covid » table-ronde avec Stéphane Bonnéry, Cécile Berterreix et Dominique Cau-Bareil - 9h30-11h

- Mercredi 25 novembre : « Questions environnementales : urgence écologie et métier » avec Moina Fauchier Delavigne - 11h15-12h

- Mercredi 25 novembre : « Situation à l’internationale » table-ronde avec Nathalie Mons et Nico Hirtt - 14h-15h45

- Mercredi 25 novembre : « La fabrication du genre à l’école » Joelle Magar- Braeuner - 16h-16h45

- Jeudi 26 novembre : « Clôture » avec Philippe Meirieu - 20h30-22h

Contextualisation de l’événement

La crise ouverte par la COVID-19 a éclairé d’un jour nouveau l’état du système éducatif français. Les inégalités scolaires, corrélées aux inégalités sociales, caractéristiques de l’école française, se sont aggravées. La charge de travail des enseignant-es, déjà excessive, s’est alourdie, tant les personnels ont été seuls pour faire que le service public d’Éducation tienne, pour maintenir « coûte que coûte » le lien avec leurs élèves. L’école a répondu comme elle l’a pu, affaiblie par un sous-investissement chronique et des politiques éducatives régressives. En octobre, c’est dans ce contexte dégradé que, par l’assassinat de Samuel Paty, le métier d’enseignant a été dramatiquement touché dans une de ses missions essentielles, la transmission des valeurs de liberté et d’humanité.

Pourtant, en cette rentrée, le ministre de l’Éducation nationale, aveugle au réel, poursuit « comme si de rien n’était » une politique éducative marquée par le resserrement sur les apprentissages « fondamentaux », l’individualisation des parcours et des apprentissages, un pilotage par les chiffres, et la mise sous tutelle des pratiques enseignantes. En cela elle participe de l’augmentation des inégalités scolaires dont les enfants des classes populaires sont les premières victimes. Le manque de moyens reste patent et ne permet pas à l’école de répondre sereinement aux exigences sanitaires ni de traiter les conséquences scolaires et sociales de l’épidémie. L’école ne doit pas être taillée à la mesure des premiers de cordée. Elle doit permettre la démocratisation de la réussite scolaire, et participer à faire société. Cela exige de la regarder dans les yeux, d’en saisir les vrais enjeux. En quoi liberté pédagogique et professionnalité enseignante renforcées participent de la lutte contre les inégalités scolaires et de la construction d’une culture commune ? Comment inscrire l’école dans une transition écologique rendue encore plus urgente par la crise sanitaire ? Comment l’école peut-elle participer à plus d’égalité hommes/femmes ?

Ces débats prolongent ceux instruits par le SNUipp-FSU depuis 20 ans, avec l’organisation de ses Universités d’Automne où se confrontent les savoirs.

En cette période si singulière, le SNUipp-FSU organise son université en ligne « Les vrais enjeux de l’école », pour confronter au réel les fictions ministérielles.->https://consultation.snuipp.fr/universites-virtuelles-inscription

 

32 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.