www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives CTPD/CDEN  / CTPD/CDEN 2010  / CTPD 2010 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • Tableau récapitulatif toutes les mesures CTP fév
    PDF - 30.4 ko
    Télécharger

  • Déclaration SNUipp67 CTP 4 fév
    PDF - 13.8 ko
    Télécharger

  • Mesures diverses CTP 4 fév
    PDF - 1.2 Mo
    Télécharger
5 février 2010

CTPD du 4 Février 2010 : les décisions de l’IA

L’Inspectrice d’Académie a présidé cette séance en rappelant, en préambule, les principes qui guident sa politique départementale.

1)Dotation et effectifs

Pour la rentrée scolaire 2010, la dotation des emplois du 1er degré de l’Académie est augmentée de 11 postes. Le Recteur a décidé d’en attribuer 7 au Bas-Rhin. Sur ces 7 emplois, 3 sont réservés pour l’Ecole européenne de Strasbourg (voir les commentaires du SNUipp67 dans notre déclaration liminaire en annexe). Prévisions d’effectifs : + 614 élèves en Maternelle et – 673 élèves en élémentaire. Stabilité dans l’enseignement spécialisé.

2) Propositions de mesures de carte scolaire.

L’Iena a rappelé le contexte et les incertitudes liées à la réforme de la mastérisation. Les PE2 occupaient 0,21 postes chacun ( en étant les lundis dans les écoles). Ils sont 185 cette année ce qui oblige l’IA a gagé 38 postes sur sa dotation globale. La « réserve » prévue pour les mesures du CTPD du mois de juin se monte à 15 postes et celle du mois de septembre à 10 postes. Le total de postes a « récupérer » sur le réseau des classes se monte donc à 63 postes. 59 si on enlève la dotation de 4 postes prévue pour le Bas-Rhin.

L’ensemble des mesures proposées par l’IA avant le début de ce CTPD s’élevait à 58,25 fermetures de postes.

3)Décharges des directeurs(trices) de maternelles en Education prioritaire.

Le SNUipp67 est intervenu en séance pour se faire le porte-parole des directeurs(trices) d’écoles maternelles de 5 à 8 classes en ZEP. Leurs homologues en écoles élémentaires bénéficient d’ ¼ de décharge supplémentaire. Une directrice d’école maternelle, syndiquée au SNUipp67, a contacté l’ensemble des directeurs concernés pour leur proposer une démarche collective et unitaire au nom de l’équité. Rien ne justifiait cette différence de traitement entre les écoles maternelles et élémentaires. Convaincue par leurs arguments l’Inspectrice d’Académie a décidé d’accéder à leur demande pour la prochaine rentrée.

4)Débat en séance.

Dans un nombre important de situations les élus du personnel ont pu éviter des fermetures. De même , des ouvertures qui n’étaient pas prévues dans les hypothèses de départ ont été acceptées en séance par l’IA. Le CTPD du mois de juin reviendra sur un certain nombre de situations « tangentes ». Si les effectifs le justifient des ouvertures se feront donc encore avant la rentrée. Le SNUipp67 a demandé à l’Inspectrice d’Académie que les collègues spécialisés concernés par les ré-implantations de postes soient contactés personnellement par les services. L’IA a accepté cette requête. (voir notre document annexe pour connaître l’ensemble des mesures décidées). (pour les mesures qui concernent les Rased, les décharges et les réimplantations de postes E, il faut consulter le document intitulé « mesures diverse »).

 

14 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.