www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives ACTIONS  / Agenda 2010/2011  / Actions  / Grèves 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • Communiqué FSU du 15 septembre 2010
    PDF - 19.9 ko
    Télécharger

  • Déclaration d’intention pour la grève du 23 septembre 2010
    PDF - 13 ko
    Télécharger

  • Tract de 4 pages sur la grève du 23 septembre 2010
    PDF - 627.7 ko
    Télécharger

  • Lettre aux parents grève du 23 septembre 2010
    PDF - 17.2 ko
    Télécharger
23 septembre 2010

Grève du 23 septembre 2010 : AMPLIFIER LES MOBILISATIONS !!

Vous trouverez en documents téléchargeables :
- le communiqué de la FSU du 15 septembre 2010
- un tract de 4 pages
- la déclaration d’intention de faire grève, à faire parvenir à votre IEN avant lundi 20 septembre au soir
- une lettre aux parents

N’oubliez pas de remplir le formulaire ci-dessous pour nous tenir au courant du nombre de grévistes dans votre école !! Merci beaucoup !!

RENDEZ-VOUS 14h PLACE DE LA BOURSE A STRASBOURG POUR LA MANIFESTATION

Les enseignants encore largement mobilisés le 23 septembre Le gouvernement doit revenir sur ses projets

Communiqué de presse du SNUipp/FSU, Paris, le 21 septembre 2010

Plus d’un enseignant du primaire sur deux sera en grève le 23 septembre prochain. A l’évidence, la profession reste majoritairement mobilisée sur les questions de retraites, d’emploi et de pouvoir d’achat. Dans la suite des journées réussies de grève du 7 septembre et de rassemblements du 15, c’est un nouveau mouvement très significatif qui s’annonce dans les écoles primaires. Les enseignants restent très inquiets pour leur avenir et celui de l’éducation. Le projet injuste de réforme des retraites tout comme la politique éducative du gouvernement qui prévoit encore 16 000 suppressions de postes en 2001 dans l’Education nationale sont au coeur du mécontentement et de la colère.

Les professeurs des écoles entrent dans la vie professionnelle tardivement, à 29 ans en moyenne. Pour bénéficier d’une retraite à taux plein et cotiser pendant 40, 41 ou 42 ans, ils devraient enseigner jusqu’à 65 ans, voire davantage si l’âge d’annulation de la décote était porté à 67 ans. Or près d’un enseignant des écoles sur trois parti en retraite en 2007 a subi une décote(1). Au sein du ministère de l’éducation nationale, les personnels du premier degré sont les plus touchés par la décote. Les mesures proposées par le projet gouvernemental aggraverait encore cette situation.

Le gouvernement doit donc revoir sa copie. Le SNUipp renouvelle son exigence de retrait du projet de réforme des retraites. Il demande au gouvernement l’ouverture de véritables négociations pour un autre projet des réforme des retraites ainsi qu’un autre budget dans l’Education. Il décide de s’adresser à tous les parlementaires sur les questions du premier degré. Il appelle les enseignants des écoles à participer massivement aux manifestations avec l’ensemble des salariés et à débattre des suites de l’action pour élargir la mobilisation.

PDF - 19.9 ko
Communiqué FSU du 15 septembre 2010
PDF - 627.7 ko
Tract de 4 pages sur la grève du 23 septembre 2010
PDF - 13 ko
Déclaration d’intention pour la grève du 23 septembre 2010
PDF - 17.2 ko
Lettre aux parents grève du 23 septembre 2010

La FSU appelle les salariés à se mobiliser le 23 septembre encore plus massivement que le 7. Elle estime nécessaire de donner des suites rapides à ce mouvement unitaire et interprofessionnel en l’amplifiant. Dès aujourd’hui, sont débattues dans ce cadre, avec les personnels et les organisations syndicales, toutes les modalités d’action possibles : multiplication d’initiatives locales, poursuite de la grève, manifestation nationale, etc.

Il n’est pas écrit que la fin de la retraite à 60 ans a sonné, il n’est pas écrit que ce projet de réforme des retraites aille à son terme.

Continuons à nous mobiliser pour affirmer que d’autres choix sont possibles !

 

17 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.