www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / L’école et ses élèves : Pédagogie, Programmes...  / Les rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
25 novembre 2010

Rythmes scolaires : ce qu’en pense le SNUipp-FSU. Novembre 2010


- Transformer l’École pour la réussite de tous est plus que jamais d’actualité. C’est le cap de notre projet syndical, que nous cherchons sans cesse à nourrir en réunissant régulièrement enseignants et chercheurs. L’ensemble des réformes subies ces 3 dernières années ne va pas dans le bon sens ! Avec du recul, chacun sait que la suppression du samedi matin, les nouveaux programmes, l’introduction de l’aide personnalisée, le nouveau protocole d’évaluation, ont déstabilisé notre métier. Ces mesures ne constituent pas une réponse pertinente à l’exigence de lutte contre les inégalités scolaires si prégnantes dans notre système éducatif.

- En lançant un débat national sur les rythmes scolaires, le ministre voudrait laisser croire que ce seul levier est susceptible d’aider les enseignants à répondre à la difficulté et à l’échec scolaire. Le SNUipp-FSU se saisit de cette initiative dont l’issue est plus qu’incertaine, pour débattre de l’école, de son évolution, de son amélioration.

- Depuis la création du SNUipp-FSU, cette question a toujours occupé une place importante dans nos réflexions. Pour nous, elle s’inscrit aussi dans une réflexion plus large autour de la qualité du climat scolaire. Un climat qui s’est détérioré, et pourtant : le bien être des enfants à l’école et les conditions de travail des enseignants sont deux questions déterminantes trop souvent absentes du débat éducatif français. C’est un fil nouveau que nous vous proposons de tirer, pour repenser l’organisation et le fonctionnement de l’école et du métier d’enseignant.

- C’est dans cette optique que le SNUipp-FSU organisera un colloque national sur le travail enseignant le 19 mai prochain à Paris.

- Pour ce qui concerne les rythmes, ou plutôt les temps de l’enfant, le calendrier des discussions a été fixé par le comité de pilotage de la Conférence nationale sur les rythmes scolaires mise en place par Luc Chatel en mai 2010. Ce calendrier est extrêmement serré puisque les débats publics dans les académies et départements ont lieu jusqu’au 15 décembre, un premier rapport d’étape est prévu pour mi janvier et le rapport d’orientation doit être finalisé pour mi-mai. Nous devons mener sans attendre le débat tous ensemble d’autant que des expérimentations pourraient voir le jour dès la rentrée 2012.

- Il s’agit d’un sujet particulièrement sensible, qui peut être très clivant tant les parties concernées sont nombreuses et les enjeux divers (y compris au sein des salles des maîtres !). Nous savons que le ministère tentera de simplifier la problématique de ce dossier en opposant les partenaires et en communiquant publiquement les arguments qui serviront ses propres objectifs. Le SNUipp doit mettre en lumière ces faux débats et rendre lisibles ses propres propositions. Il ne s’agit pas de trancher cette question seulement en termes quantitatifs (par exemple « 4 jours et demi plutôt que 4 jours ?! », « plus ou moins de vacances ?! »...) mais bien de prendre conscience que les enjeux sont complexes, souvent en tensions mais pas incompatibles (exceptée la réduction des moyens visée par le ministère...), et qu’il existe des leviers incontournables pour trouver une solution cohérente pour tous. C’est pourquoi le SNUipp-FSU est partie prenante de la Plateforme initiée en juin 2010 par la JPA, regroupant les différents partenaires éducatifs. L’objectif est de mener une réflexion basée sur l’intérêt de l’enfant et débouchant sur des propositions communes. Le SNUipp-FSU défend un projet global pour l’École et pour la société, prenant en compte le point de vue de l’enfant, des personnels et des partenaires éducatifs.

- C’est pour toutes ces raisons qu’il nous a paru indispensable d’en débattre . La transformation de l’école ne se fera pas sans vous. Vous êtes les premiers acteurs du changement, et votre syndicat, un espace pour réfléchir, débattre et agir.

- Nous nous appuierons entre autres sur ces débats lors des auditions départementales et académiques. Nous ferons au niveau national une synthèse de ces rencontres courant 2011.

- Pour partir tous d’un même niveau d’information avant d’entrer dans le débat, nous vous proposons un diaporama qui liste les enjeux et les questionnements en œuvre dans ce dossier. Nous nous interrogerons ensuite ensemble sur les leviers à actionner pour améliorer les temps de l’enfant et l’école. S’il faut changer, quelles sont les pistes à privilégier ? le temps de classe ? l’articulation temps scolaire temps périscolaire ? le travail enseignant ? Interroger les changements, c’est aussi et surtout « se donner les moyens de les conduire et de les réussir », pour la réussite de tous les élèves, et pour tous les enseignants.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.