www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives Débuts de carrières (T1, T2...), S1, Listes Complémentaires  / Débuts de carrière (T1, T2), S1 2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
3 février 2011

Compte rendu de l’audience avec Madame la Rectrice sur la situation des stagiaires, le Mardi 1er février 2011

Les organisations suivantes ont été reçues par Madame la rectrice, le secrétaire général adjoint et le secrétaire général : CGT éduc, FO, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNES-FSU, SNUipp-FSU, SUD éduc

Cette audience a permis aux organisations syndicales d’établir un bilan avec Madame la rectrice. A tour de rôle, les représentants syndicaux ont fait le tour des problèmes des stagiaires tels qu’ils avaient été recensés ces derniers temps, notamment lors de la réunion intersyndicale du 19 janvier dernier (A voir ICI).

Madame la Rectrice tient beaucoup à la réforme de la mastérisation, avec le soutien des universités. Selon elle, la formation en alternance se fait maintenant en M1 et M2 et elle réitère sa confiance aux Universités, qui mettront en place un mémoire professionnel.

Elle promet qu’un bilan de cette formation sera fait au sein de l’académie et elle se propos d’inviter tous les stagiaires afin de faire le point avec eux. Affaire à suivre... Cette année est une année transitoire et d’ailleurs sera mis en place un « Groupe de Travail et d’Impulsion intercatégoriel » où seront représentés l’Université, les IPR, la direction de l’IUFM, pê des tuteurs… pour avancer sur la question de la professionnalisation et préparer des formats de stage communs à toutes les disciplines.

Informations concernant la carte scolaire : dans le 1er degré il y a des suppressions de postes comme contribution à l’effort national... La solution est de s’appuiyer en effet sur les M2 pour les remplacements.

En fin d’audience, la Rectrice a laissé entendre qu’une réflexion se menait sur des aménagements, mais inutile de se faire des illusions : ce sera à la marge !

Tout va bien et cela dans le meilleur des mondes apparemment... Madame la Rectrice a surtout essayé de nous convaincre du bien fondé de cette réforme...

Notre conclusion : nous n’avons rien à attendre sans bâtir un rapport de forces !

Le SNUipp-FSU 67 rappelle qu’il maintient la revendication nationale de retrait de cette réforme. En ce qui concerne le département, nous demandons la validation sans conditions de toute la promotion actuelle de stagiaires qui pâtissent encore et toujours bien malgré eux des effets néfastes, et bien trop peu anticipés par notre gouvernement, de cette réforme.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.