www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67)

Vous êtes actuellement : Métier  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
17 février 2011

Direction d’école : Effet d’annonce ou réalité concrète ? Février 2011

Communiqué de presse du SNUipp-FSU, Paris, le 17 février 2011

Depuis un an, un grand nombre de directeurs et directrices se sont vus retirer l’aide administrative dans leur école.

Le ministre Luc Chatel a annoncé au SNUipp-FSU que les 500 millions d’euros en faveur de l’emploi, seraient susceptibles très bientôt de permettre le retour de l’aide administrative des directeurs d’école à son niveau initial, notamment pour l’année 2011-2012.

S’agit-il de nouveau d’un effet d’annonce ou d’un engagement ferme ? Pour le SNUipp, il y a urgence que cette hypothèse se traduise concrètement dans les écoles, chaque directeur devant à nouveau bénéficier d’une aide administrative.

Le SNUipp-FSU a décidé d’interpeller partout les inspecteurs d’académie sur la concrétisation rapide de ces annonces. Il appelle les directrices et les directeurs, comme l’ensemble des enseignants, à envoyer la carte pétition « direction d’école : halte à la surcharge ! ».

Alors que les tâches des directeurs et directrices des écoles primaires ne cessent de s’alourdir, le SNUipp-FSU demande que des discussions soient ouvertes pour que soit mieux défini et reconnu leur travail. Il exige une augmentation du temps de décharge pour toutes les écoles, une revalorisation indiciaire et l’attribution d’une aide administrative pérenne et statutaire. Ces demandes seront au coeur de la journée de manifestations le 19 mars.


Un modèle de lettre aux écoles sera disponible sous peu afin qu’elles interpellent le préfet sur cette question.

En lien ci-dessous, vous trouverez une liste des tâches dévolues à la direction d’école que le SNUipp vient de réactualiser :

http://www.snuipp.fr/Direction-d-ecole-Effet-d-annonce

http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/Taches_DIR.pdf

Le SNUipp demande toujours une élévation du seuil des décharges pour toutes les écoles, une meilleure définition des missions des directeurs et directrices, une reconnaissance indiciaire et l’attribution d’une aide administrative sur des emplois pérennes et statutaires.

Il engage à continuer et renforcer la campagne « halte à la surcharge » par la signature des cartes pétition.

Le SNUipp-FSU appelle à la réussite des mobilisations partout en France le 19 mars.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin (67), tous droits réservés.