www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives Ecole et société  / Faits d’Actualité, Positions du SNUipp et de la FSU 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 mars 2011

ENSEIGNEMENT DE LA NATATION : une nouvelle circulaire à la rentrée. Mars 2011

La Dgesco a ouvert des concertations avec « différents partenaires » au sujet de la circulaire n° 2010-191 du 19-10-2010 relative à l’enseignement de la natation dans le premier et le second degrés. Une nouvelle version de la circulaire est en cours de rédaction, précise le ministère. « La Dgesco s’est engagée à fournir l’avant-projet aux différentes organisations. La nouvelle circulaire entrera en vigueur à la rentrée prochaine. C’est l’ancienne circulaire de 2004 qui reste ainsi en vigueur jusqu’en septembre », ajoute Sébastien Sihr, le secrétaire général du Snuipp-FSU.

Cette circulaire a suscité des interrogations, voire l’interruption d’activités aquatiques et de natation en cours. Le Snuipp-FSU et le Snep-FSU avaient fait part de leurs inquiétudes en novembre sur cette nouvelle circulaire, dénonçant « un flou administratif ».

ASPECTS RÉGLEMENTAIRES

« Au sujet de cette circulaire, nous reprochions les nouvelles normes interdisant aux parents d’élèves agréés et bénévoles de pouvoir aider à l’encadrement des cours de natation », poursuit Sébastien Sihr qui précise que « la nouvelle circulaire doit lister de nouveaux principes réglementaires n’empêchant pas à ces parents de pouvoir accompagner les élèves des écoles élémentaires ».

De son côté, le Snep-FSU reproche à cette circulaire « l’absence de norme sur le nombre d’élèves par cours de natation ». « La circulaire de 2004 précisait que douze élèves non-nageurs maximum pouvaient être sous la responsabilité d’un enseignant. Ce nombre était porté à quinze pour les nageurs avec un niveau équivalent à celui de la fin de l’école primaire. Dans la circulaire de 2010, aucune norme n’est fixée », explique Martine Ferrand, secrétaire générale adjointe du Snep-FSU, « L’argument donné par le ministère est que moins d’élèves allaient en cours de natation depuis l’entrée en vigueur de la circulaire de 2004 et que leur objectif est d’augmenter ce nombre », indique-t-elle. Et d’ajouter : « Pour des questions de sécurité nous demandons l’introduction d’une nouvelle norme dans la nouvelle version afin de ne pas dépasser un nombre trop important d’élèves comme une classe entière. Le ministère a semblé nous entendre sur ce point. »

Martine Ferrand précise que « la circulaire doit sortir pour la rentrée alors que c’est en ce moment avec l’examen des DHG qu’elle se prépare dans les établissements. Nous demandons donc à ce que la circulaire paraisse le plus tôt possible ».

 

9 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Bas-Rhin, tous droits réservés.