SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin
http://67.snuipp.fr/spip.php?article1080
1er juillet 2011 : où est la maîtresse ?
jeudi, 30 juin 2011
/ SNU67

Absurde ! La réforme des retraites a poussé de nombreuses enseignantes mères de trois enfants à faire valoir leurs droits à la retraite. Or, pour l’administration, leur départ doit être effectif au 30 juin alors que l’année scolaire s’achève le 1er juillet.

Le SNUipp-FSU a saisi à plusieurs reprises le ministère de l’Education nationale de cette question pour demander que les enseignantes qui souhaitaient être présentes ce dernier jour puissent disposer des mêmes garanties, en matière de responsabilité, que celles accordées aux autres enseignants.

En effet, cette mesure désorganise le service. Elle empêche les nécessaires échanges qui permettent de préparer la rentrée. Le dernier jour de classe, elle laisse des enfants sans enseignantes alors même qu’elles souhaiteraient être présentes.

Pour le SNUipp-FSU, la suppression brutale du départ anticipé pour les parents de 3 enfants se traduit par un véritable gâchis, incitant des enseignantes dévouées et compétentes à renoncer à exercer leur métier et interrompre leur carrière. Elle se double d’un regrettable couac pour un malencontreux jour de classe... de trop.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.