SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin
http://67.snuipp.fr/spip.php?article5190
Compte rendu de la visioconférence SNUipp-FSU67 - DASEN du jeudi 2 avril 2020
vendredi, 10 avril 2020
/ SNU67
PNG - 118.9 ko

Le SNUipp-FSU67 a demandé une audience à la DASEN pour avoir des réponses aux nombreuses questions que se posent les collègues. Nous avons pu nous entretenir avec Madame Bazzo, DASEN, jeudi 2 avril, en visioconférence et obtenu des réponses plus précises sur de nombreux sujets :

Compte-rendu de l’audience en visioconférence du 2 avril 2020 avec Madame BAZZO, DASEN du Bas-Rhin - c’est ici

PDF - 96.5 ko
2020_04_02 - Compte rendu de la visioconférence SNUipp-FSU67 - DASEN

---

Sur la continuité pédagogique :

Dasen : Même à distance c’est encore de la pédagogie, cela reste un acte professionnel. On est dans des circonstances particulières. Chez les enseignants il y a eu un premier élan positif. Cela s’est traduit par un volume de travail effectué par les enseignants puis demandé aux élèves assez conséquent. Il est très important qu’ils ne s’épuisent pas et il en va de même pour les administratifs et les équipes autour des inspecteurs. Les personnes à temps partiel dépassent largement le temps de travail en ce moment. L’administration appelle à la modération car les enseignants doivent aussi s’occupent de leurs enfants et ont parfois en plus la charge de malades. Tous doivent donc se préserver pour durer car sinon on s’expose au risque de perdre élèves et professeurs. L’élan de départ doit se calmer, les familles n’arrivent pas à suivre. Plus que des notions nouvelles, il faut surtout conforter l’existant.

Dasen : Il y a des familles qui ne répondent plus à rien, le partenariat avec la poste peut l’améliorer mais pas pour toutes les familles.

Dasen : Il n’y aura que du volontariat, pour les élèves comme pour les enseignants car ils ont besoin de souffler, il n’y aura pas d’injonction. Il faut faire en sorte que ce soit possible pour tous les acteurs.

Dasen : On peut se tourner vers la MGEN qui a redéployé le réseau PASS.

Dasen : Il faut s’assurer du roulement des volontaires, le message est passé. Cette gestion des personnels ne peut pas se faire au niveau départemental, c’est à l’échelle de la circonscription que cela doit se régler. Il y a plus de volontaires que de personnes employées actuellement.

Dasen : Ce qui a trait à l’évaluation n’est pas prioritaire en ce moment, la priorité doit être donnée à l’élève, au lien avec lui et à son bien-être plutôt qu’à l’évaluation. Certains parents peuvent attendre un retour sur le travail de leur enfant mais ça ne peut pas prendre la forme du livret scolaire LSU que nous connaissons, mais sous une autre forme, compte-tenu de la période de confinement.

Dasen : Un délai supplémentaire est donné jusqu’au 17 avril, les IEN veilleront à diffuser l’information aux écoles et aux parents via la DIVEL.

Dasen : Oui il y a un problème avec la RGPD, il faut rappeler aux IEN d’utiliser les outils nationaux plutôt que les solutions WhatsApp ou Face book. La classe virtuelle du CNED est un outil national qui fonctionne très bien à présent.

Sur la carte scolaire

DASEN : On ne profitera pas de la situation. Le CTSD se tiendra le 9 avril. La carte scolaire sera très atypique cette année. Cela se fera a minima en ce qui concerne les fermetures, et selon les priorités nationales l’ASH sera renforcé. On n’ira pas chercher à supprimer des postes quand les syndicats ne peuvent pas jouer leur rôle.

Dasen : S’il y a une perte d’effectifs très importante, oui il y aura fermeture de cp/ce1 dédoublés et ceci pour maintenir l’équité entre les cp/ce1 et les autres classes. 9 élèves c’est trop peu. C’est la rénovation urbaine qui entraine des baisses d’effectif très importantes et de manière définitive dans certains quartiers.

Dasen : Pour l’instant aucune idée, ni combien ni quand…

Sur le Mouvement

Dasen : Nous nous inscrivons dans la loi du 6 août (NDLR : Loi Dussopt, qui réforme la Fonction Publique et qui, entre autres, fixe de nouvelles règles au paritarisme, notamment en excluant les représentants des personnels des instances paritaires). Si de telles instructions nous arrivent, nous en tiendrons compte.

Monsieur Bernard : Le mouvement sera tardif, les serveurs ouvriront le 14 mai. La circulaire est rédigée et va être envoyée en fin d’après-midi pour signature, elle va ensuite être envoyée au plus vite aux écoles. La circulaire sera la même que l’an passé, il n’y a pas de volonté de tout modifier chaque année. Il faut ajuster le nombre de titulaires de zone.

M1 + M2

Monsieur Ladaique : C’est effectivement ce qui se profile, nous recevons les remontées des tuteurs. Le texte tel qui est prévu, permet à la présidente de jury de valider les fonctionnaires stagiaires sans visite de l’IEN. C’est une option qui peut être décidée.

Et le CRPE ?

Dasen : Nous attendons les annonces du Ministre qui ne devraient pas tarder.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.