SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin
http://67.snuipp.fr/spip.php?article794
Mauvais coup pour les mouvements pédagogiques. Juillet 2010
jeudi, 12 août 2010
/ SNU67

La pédagogie serait-elle à nouveau dans l’oeil du cyclone du ministère de l’Education nationale ? La Rue de Grenelle vient de décider sèchement de la suppression de la moitié de la subvention qui finançait les 4 emplois d’enseignants pour le compte des CRAP (Cercle de recherche et d’actions pédagogique, éditeur des Cahiers pédagogiques) et du GFEN (Groupement français d’éducation nouvelle), deux mouvements pédagogiques de l’école.

Ce mauvais coup s’inscrit dans la logique inacceptable de restriction budgétaire, qui consiste à raboter tout ce qui contribue à la richesse de l’école. Cette annonce envoie à nouveau un mauvais signal à toute la communauté éducative, alors que l’on pouvait penser révolue la période de dénigrement de la pédagogie. La réflexion des mouvements pédagogiques irrigue, depuis des décennies, la recherche en éducation, la formation professionnelle et alimente les pratiques enseignantes dans le but de faire réussir tous les élèves. Avec ces suppressions, c’est l’activité même et la survie de ces associations qui est sur la sellette.

Le SNUipp exige du ministère de l’Education nationale le rétablissement de la subvention compensatoire et de tous les emplois des mouvements pédagogiques.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.