www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / Faits d’actualité, positions du SNUipp et de la FSU  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints

30 mars 2021

Covid-19 : Epidémie, l’école sous tension...Point de situation sanitaire.

JPG - 26.6 ko

JM Blanquer a réuni le 26 mars les organisations syndicales pour faire un point sur la situation sanitaire puis a présenté les mesures lors d’un point presse.

Au cours de la réunion, la FSU a alerté sur une situation critique et qui se dégrade dans les écoles et établissements scolaires, résultat du manque d’anticipation et d’absence de décisions fortes. La FSU a en particulier insisté sur la nécessité de prendre de manière beaucoup plus systématique des décisions de fermetures de classes et écoles quand la situation le rendait nécessaire.

L’accueil des élèves dans les classes lorsque les enseignantes ne sont pas remplacé-es induit un brassage d’élèves totalement contraire aux préconisations sanitaires. L’annonce, lors de la conférence de presse, de la fermeture de classes dès le premier cas de covid dans les 19 départements dits "confinés" va dans le bon sens.

Mais le recrutement annoncé de personnels supplémentaires sera-t-il suivi d’effets ?

Par ailleurs, les "demi jauges" doivent être généralisées à l’ensemble du second degré, à minima dans les zones dites confinées. Or, seule une consigne de "souplesse" a été annoncée par JM Blanquer en cas de demande de fonctionnement en demi jauge d’un collège, on peut craindre qu’elle soit peu suivie d’effets.

La FSU a par ailleurs redit qu’elle avait fait des propositions qui n’ont été que très partiellement prises en compte depuis le début de la crise sanitaire :

- aération des salles,
- purificateurs d’air,
- véritable politique de tests,
- création des postes nécessaires pour faire face à la situation.

Elle a rappelé son exigence de mettre en œuvre dès maintenant une politique de vaccination de l’ensemble des personnels volontaires. Malgré les quelques annonces, les inquiétudes demeurent. Sans donner réellement les moyens supplémentaires, le Ministre prendrait la responsabilité de ne plus pouvoir éviter la fermeture générale des écoles et établissements.

La FSU appelle les personnels à dénoncer toutes les situations de tension rencontrées sur le terrain et à discuter collectivement des actions nécessaires.

Voici le point chiffré et détaillé de la situation sanitaire dans le premier degré au 26 mars :

PDF - 1.3 Mo
point_sit_sanitaire_26 mars

Et pour ce qui se passe à la piscine avec la reprise de la natation c’est à lire ici : https://67.snuipp.fr/spip.php ?article6068

Heureusement que le Ministère se donne des priorités !

Pour suivre le "Fil d’actus", c’est ici : https://67.snuipp.fr/spip.php ?article6370

 

20 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.