www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Actions 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • article DNA action non-remplacement du 23 juin
    PDF - 1.3 Mo
    Télécharger

  • Sélection de Paroles de signataires de la pétition
    PDF - 20.3 ko
    Télécharger
24 juin 2021

Non-Remplacement - Audience du 23 juin - Des promesses à surveiller de près !

JPG - 118 ko
Article DNA 23 juin - Cliquez pour agrandir
PDF - 1.3 Mo
article DNA action non-remplacement du 23 juin

Suite à la manifestation joyeuse et bruyante de ce mercredi 23 juin, la délégation du Collectif Education 67 (*) a été reçue au Rectorat par Monsieur Jean-Pierre Geneviève, Directeur Académique des Services de l’Education Nationale du Bas-Rhin et Monsieur Julien Klipfel, secrétaire général adjoint de la Rectrice.

Après une présentation des actions du Collectif et la lecture de plusieurs "paroles" de signataires de la pétition, commentaires glaçants sur le vécu des enseignants et parents d’élèves ces derniers mois, l’IA-DASEN a répondu à nos questionnements :

PDF - 20.3 ko
Sélection de Paroles de signataires de la pétition

« Le Collectif Education 67 fait le constat de la nécessité de créer en nombre des postes d’enseignants remplaçants formés et titulaires tant la situation sur le terrain est devenue intenable. Les parents ne peuvent pas être LA VARIABLE D’AJUSTEMENT. Le remplacement doit rester la règle et non pas l’exception. Le recours aux contractuels n’est pas une solution acceptable. Cela revient à nier la professionnalité spécifique de ces postes et laisse penser que tout un chacun peut, au débotté, venir dans une classe remplacer un collègue. »

« Le Collectif Education 67 fait le constat qu’une école sans remplaçants en nombre suffisant saborde de fait toute politique éducative quelle qu’elle soit (dédoublement, PDMQDC, nouveaux programmes etc…) par les conditions dégradées de l’accueil et du travail qu’elle génère pour les élèves, les familles et les enseignants. Le remplacement des enseignants absents doit devenir dès maintenant et avant tout le reste une priorité locale et nationale. »

Une seule question au final : quel est votre plan à court, moyen et long terme pour apporter des réponses au problème du Non-Remplacement dans le Bas-Rhin ?

Pour l’IA-DASEN, l’essentiel des difficultés sont la conséquence de la crise sanitaire. Le Collectif Education 67 ne nie pas la détérioration due à la crise sanitaire, mais rappelle que le problème du non-remplacement est récurrent et s’est fortement dégradé ces dernières années. C’est sur ce non-remplacement « hors crise » qu’il souhaite avoir des réponses.

L’IA-DASEN souhaite s’engager sur un plan pluriannuel de recrutement de titulaires remplaçants (« en fonction des moyens qui lui seront donnés au niveau national » ce qui est loin d’être garanti). Après la suppression de 30 postes l’année dernière, 20 postes sont ainsi recréés cette année ; il souhaite que ce vivier de remplaçants se reconstitue d’année en année et espère une amélioration de la situation dès la rentrée prochaine.

Par ailleurs il maintient un dispositif existant ces dernières années : la transformation des postes non-pourvus (notamment RASED) en postes de remplaçants pour une année ; dispositif qui n’est de fait que provisoire.

L’IA-DASEN précise que le sujet du non-remplacement a été bien pris en compte par ses services et qu’il est attaché à ce que la situation s’améliore.

Le Collectif Education 67 a pris acte de ces promesses qui restent pour le moins très floues. Il demande que l’administration communique des données précises et détaillées sur les écoles touchées par le non-remplacement ; des indicateurs pouvant démontrer que la situation s’améliore ou non. A cette demande, l’IA-DASEN répond par la négative.

En conclusion, le Collectif rappelle que souvent, lorsque dans une école sans remplaçant, des parents d’élèves montent des actions localisées sur une école, l’administration leur trouve un remplaçant, déplacé d’une autre école qui en bénéficiait, et qui se retrouve alors en situation problématique.

Le Collectif a été créé en partie pour contrer cette méthode qui n’est pas une solution pérenne et crée des nombreuses injustices.

Ainsi, quels que soient les moyens qui pourraient être dégagés pour améliorer la situation, le SNUipp-FSU67 avec le Collectif Education 67 se tiennent d’ores et déjà prêts, dès la rentrée de septembre, pour dénoncer, rassembler et agir si la situation ne s’améliorait pas sensiblement.

(*) A l’initiative du SNUipp-FSU67, le Collectif Education 67 regroupant plusieurs associations de parents et organisations syndicales, développe depuis plus d’un an des actions visant à obtenir des avancées concrètes sur le problème du non remplacement. Contact : collectifeducation67@gmx.fr

JPG - 365.6 ko

 

68 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.