www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin

Vous êtes actuellement : Ecole et société  / Faits d’actualité, positions du SNUipp et de la FSU  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • Point de situation sanitaire du 1er octobre (SNUipp-FSU)
    PDF - 1.3 Mo
    Télécharger
7 octobre 2021

Point de situation sanitaire du 1er octobre

JPG - 87.8 ko
Point de situation sanitaire
PDF - 1.3 Mo
Point de situation sanitaire du 1er octobre (SNUipp-FSU)

Le dernier point de situation sanitaire du ministère, publié vendredi, montre d’autres éléments que la baisse du nombre de cas positifs chez les élèves et les personnels, comme des fermetures de classes.

Contrairement aux affirmations maintes fois répétées depuis la rentrée, seuls un peu plus de 374 000 tests ont été proposés la semaine dernière, bien loin des 600 000 tests régulièrement annoncés et encore davantage des 6 millions nécessaires pour tester de façon hebdomadaire l’ensemble des élèves du primaire.

Il est par ailleurs étonnant que le ministère ne donne aucune information sur le taux de positivité à l’issue des 200 000 tests réalisés cette semaine dans les écoles et établissements scolaires. Ce taux renseigne pourtant à la fois sur la circulation épidémique, mais aussi sur l’efficience des campagnes de dépistage engagées, sans réelle boussole nationale et avec des écarts de dépistages très importants d’une académie à une autre (18 831 tests réalisés dans l’académie de Normandie et seulement 574 dans l’académie de Montpellier).

Comme d’habitude, les chiffres du ministère ne sont pas cohérents avec ceux de Santé Publique France. Quand le premier déclare 6 839 cas positifs élèves, le second en comptabilise trois fois plus sur la tranche 0-19 ans.

Enfin, le choix du taux d’incidence en population générale comme base à l’allégement du protocole sanitaire dans les écoles continue de questionner. Dans certains des 47 départements concernés par les mesures d’allègement, les taux d’incidence en population scolaire sont largement supérieurs au taux de 50. C’est par exemple le cas du Maine-et-Loire qui affiche un taux d’incidence de 120 chez les 3-5 ans et 161 chez les 6-10 ans !

 

40 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 67 du Bas-Rhin, tous droits réservés.